PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Clinical and Experimental Microbiology

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Microbiological evaluation of the potencies of brands of four parenteral antibiotic preparations used in the treatment of urinary tract infections

OS Alabi, AO Ijose

Abstract


'Urinary tract infection (UTI) is a common disease and sometimes life threatening if not properly treated. In Nigeria, aside adulteration and counterfeiting of antibiotics, potency of antibiotics can also be altered by factors like production errors and storage condition at the Pharmacy stores. This study investigated the potencies of selected brands of four common parenteral antibiotic preparations, in Nigerian drug markets against uropathogens isolated from patients with recurrent UTI. Ten selected clinical bacterial isolates from patients with recurrent UTI were collected from the Microbiology unit of the University College Hospital, Ibadan and authenticated by standard bacteriological methods. The isolates were  subjected to susceptibility test against eight standard antibiotics by disc diffusion method. The selected brands of the four parenteral antibiotic preparations used in this study includes: Ciprofloxacin (Emason® and Uniflox®); Ceftriaxone (Rocephin® and Cefin®); Aminoglycoside (Pe-genta® and Philo-genta®) and Aminopenicillin/inhibitor (Augmentin® and Amoxiclav®). Efficacies of the parenteral antibiotic preparations against the isolates were determined by Minimum Inhibitory Concentrations (MICs) using broth-dilution method. Antibiotic susceptibility test using standard antibiotic discs showed that all (100%) the bacterial isolates were multidrug resistant (MDR), being resistant to two or more classes of antibiotics. Aside E. coli (E1) that was susceptible to the two brands of gentamicin preparations at the Clinical Laboratory Standard Institute (CLSI) susceptibility breakpoint (≤ 4 ag/mL), all the other isolates showed resistance to the four parenteral antibiotic preparations and were only susceptible at higher concentrations (> 2 folds) above the CLSI resistance breakpoints for the different antibiotic preparations. The brands of the parenteral antibiotic preparations used in this study have low potency which varies with different bacterial strains involved.

 

L’EVALUATION MICROBIOLOGIQUE DES PUISSANCES DES MARQUES DE QUATRES PREPARATIONS ANTIBIOTIQUES PARENTERALES UTILISEES DANS LE TRAITEMENT DE L’INFECTION DES VOIES URINAIRES.

L’infection des voies urinaires (UTI) est une maladie commune et parfois met la vie en danger si pas correctement traitée. Au Nigeria, a part de la falsification et la contrefaçon des antibiotiques, la puissance des antibiotiques peut également être modifiéepar des facteurs tels que les erreurs de production et les conditions de stockage dans les magasins de la pharmacie. Cette étude a examiné les puissances des marques sélectionnées de quatre préparations antibiotiques parentérales courantes, aux marchés  nigérians de la drogue, contre les uropathogenes isolées des patients avec infection urinaire récidivante. 129Dix isolats bactériens sélectionnés des patients avec infection urinaire(UTI) récidivante ont été recueillies de l’unité microbiologie de l’hôpital Universitaire, Ibadan et authentifie par des méthodes bactériologiques classiques. Les isolats ont été soumis à des tests de sensibilité contre huit antibiotiques Standards par la méthode de diffusion sur disques. Les marques sélectionnées de quatre préparations antibiotiques parentérales utilisées dans cette étude comprennent : Ciprofloxacine (Emason® et Uniflox®) ; Ceftriaxone (Rocephine® et Cefin®) ; Aminoside (Pe - genta® et Philo – genta®) ; et Aminopenicilline/inhibiteur (Augmentin® et Amoxiclav®). L’efficace des préparations antibiotiques parentérales contre les isolats ont été déterminés par concentrations minimales inhibitrices(MICs) en utilisant la méthode du bouillon – dilution. Le test de sensibilité aux antibiotiques en utilisant les disques antibiotiques standard a montré que tous (100%) les isolats bactériens étaient multi résistants (MDR), étant résistant aux deux ou plusieurs classes d’antibiotiques. A part de E.coli (E1) qui
était sensible aux deux marques de préparations gentamicine a l’Institut de Laboratoire Clinique  Standard. Le point d’arrêt de la  sensibilité (≤ 4ag/ml) tous les autres isolats ont montré résistance aux quatre préparations antibiotiques parentérales et étaientseulement sensibles a des concentrations plus élevées (> 2 plis) au- dessus des points d’arrêt de résistance CLSI pour les préparations antibiotiques différentes. Les marques des préparations antibiotiques parentérales utilisées dans cette étude ont une faible puissance qui varie avec les souches bactériennes différentes impliquées.

 




http://dx.doi.org/10.4314/ajcem.v16i3.8
AJOL African Journals Online