PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Neurological Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les debuts de la thrombolyse intraveineuse par le rt-pa a la phase aigue des avc ischemiques a Abidjan, Cote d’Ivoire: a propos de 10 patients

Ange-Eric Kouame-Assouan, Ismaila Diakite, Gimel Patrick Ndjeundo, Kotchi Elysée Bony, Any Gnazegbo, Tchwa Muriel Amon

Abstract


Introduction: La thrombolyse intraveineuse est un traitement efficace et validé à la phase aigue de l’AVC ischémique. Elle est pratiquée depuis environ 20 ans dans les pays occidentaux, mais elle tarde à se développer en Afrique subsaharienne.

Objectif: Rapporter les premiers cas de thrombolyse intraveineuse en Côte d’ivoire.

Résultats: Après une première expérience isolée en avril 2013, 10 autres patients ont bénéficié d’une thrombolyse IV en 18 mois, entre octobre 2017 et avril 2019. L’âge médian était de 50 ans (28 à 73 ans) et un sex-ratio de 1,5. La moitié des patients avaient une HTA. Les délais moyens d’admission et de réalisation de l’imagerie étaient respectivement de 83 et 61 minutes. La thrombolyse a été réalisée dans un délai moyen de 192 minutes et le « door to needle time » était de 110 minutes. Le NIHSS médian était de 8 à l’admission et de 3 à H24. Cependant, 5 des 10 patients avaient une récupération totale à H24 (NIHSS=0) et 6 patients ont eu une amélioration significative (> 4 points) de leur score NIH. Sept patients avaient un score de Rankin modifié à 0 ou 1 à 3 mois. Un patient est resté grabataire (mRS 5) et un patient est décédé. Aucune hémorragie symptomatique n’a été notée.

Conclusion: Nous n’avons pas retrouvé de données publiées de thrombolyse intraveineuse en Afrique subsaharienne en dehors de l’Afrique du Sud et de quelques cas cliniques isolés, et cette série, bien que très faible, reste la plus large réalisée dans cette région. Elle démontre la faisabilité de la thrombolyse intraveineuse en Afrique subsaharienne, avec une efficacité.

Mots clefs: Afrique subsaharienne – AVC ischémique – Thrombolyse

English Title: The beginning of intravenous thrombolysis with rt-pa in acute ischemic stroke in Abidjan, Côte d'Ivoire: about 10 patients

English Abstract

Introduction: Intravenous thrombolysis is an effective and validated treatment for the acute phase of ischemic stroke. It has been practiced for about 20 years in western countries, but it is slow to develop in sub-Saharan Africa.

Objective: To report the first cases of intravenous thrombolysis in Côte d’Ivoire.

Results: After a first isolated experience in April 2013, 10 other patients underwent IV thrombolysis in 18 months, between October 2017 and April 2019. The median age was 47 years (28 to 73 years) and sex- ratio of 1.5. Half of the patients had hypertension. The average onset to admission and admission to imaging time was 83 and 61 minutes, respectively. Thrombolysis was performed within an average of 192 minutes and the « door to needle time » was 110 minutes. The median NIHSS was 8 on admission and 3 on H24. However, 5 of the 10 patients had a complete recovery at H24 (NIHSS = 0) and 6 patients had a significant improvement (> 4 points) in their NIH score. Seven patients had a modified Rankin score at 0 or 1 to 3 months. One patient remained bedridden (mRS 5), and one patient died. No symptomatic haemorrhage was noted.

Conclusion: We did not find published intravenous thrombolysis data in sub-Saharan Africa outside of South Africa and some isolated clinical cases, and this series, although very low, remains the largest in this region. It demonstrates the feasibility of intravenous thrombolysis in sub-Saharan Africa, with good efficacy and tolerance that are within international standards, despite limited accessibility.

Keywords: Sub-Saharan Africa – Ischemic stroke – Thrombolysis




AJOL African Journals Online