Complications neurologiques de la carence en thiamine (Vitamine B1) : A propos d’un cas avec revue de la litterature

  • Mariyam El Haddad
  • Selim Jennane
  • Sarah Loubnan
  • El Mehdi Mahtat
  • Hicham El Maaroufi
  • Mohamed Mikdame
  • Kamal Doghmi
Keywords: Déficit en thiamine, Encéphalopathie de Wernicke, Leucémie, Nutrition parentérale Leukemia, Parenteral nutrition, Thiamine deficiency, Wernicke's encephalopathy

Abstract

Introduction: La carence en thiamine peut se manifester par deux formes cliniques : une forme cardiaque nommée béribéri humide, et une forme neurologique qui est le béribéri sec ; cette dernière peut se traduire cliniquement par une neuropathie périphérique, ou par une encéphalopathie de Gayet-Wernicke, caractérisée par la triade classique : ophtalmoplégie, ataxie et état confusionnel. Cette encéphalopathie est souvent difficile à identifier et son diagnostic est retardé.

Observation: Nous rapportons le cas d’une patiente de 27 ans, suivie pour leucémie aigue promyélocytaire réfractaire, avec atteinte du système nerveux central, ayant eu une alimentation parentérale prolongée, en raison des vomissements incoercibles et persistants, suite à laquelle elle a développé une encéphalopathie de Wernicke, ayant bien évolué sous supplémentation vitaminique intra-veineuse.

Commentaires:Nous aborderons dans ce travail, l’intérêt du diagnostic précoce, les différents contextes évocateurs et les aspects clinique, radiologique ainsi que les options thérapeutiques dans l’encéphalopathie de Wernicke.

 

English title: Neurological Complications Of Thiamine Deficiency, A Case Report With Literature Review

Background: Thiamine deficiency can manifest itself in two clinical forms: a cardiac form called wet beriberi, and a neurological form which is dry beriberi; the latter can result clinically by peripheral neuropathy, or by Gayet-Wernicke encephalopathy, characterized by the classic triad: ophthalmoplegia, ataxia and confusional state. This encephalopathy is often difficult to identify and its diagnosis is delayed.

Observation: We report the case of a 27-year-old patient, followed for refractory acute promyelocytic leukemia, with central nervous system damage, having had a prolonged parenteral diet, due to incoercible and persistent vomiting, following which she developed an encephalopathy of Wernicke, having evolved well under intravenous vitamin supplementation.

Comments: In this work, we will discuss the interest of early diagnosis, the different suggestive contexts and the clinical, radiological aspects as well as the therapeutic options in Wernicke's encephalopathy.

Published
2021-07-29
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-8618
print ISSN: 1992-2647