Traitement peu invasif d’une breche osteo meningee associee a une hypertension intracranienne benigne

  • K Quenum
  • B Bouayad
  • M Laghmari
  • Y Sogoba
  • O Coulibali
  • A Hossini
  • R Gana
  • M Maaqili
  • M Jiddane
  • F Bellakhdar
Keywords: hypertension intracrânienne bénigne, rhinorrhée

Abstract

Description L’hypertension intracrânienne bénigne (HTICB) est une augmentation anormale de la pression intracrânienne non associée à un processus occupant de l’espace intracrânien, une thrombose des veines
cérébrales ou une hydrocéphalie. Caractérisée par des céphalées invalidantes, des acouphènes pulsatiles, elle peut avoir une évolution péjorative et irréversible entraînant une cécité. La survenue d’une rhinorrhée spontanée dans un contexte d’HTICB a été décrite dans la littérature mais demeure peu fréquente. Objectif et cas clinique
Nous rapportons le cas d’une femme obèse âgée de 40 ans, qui a été admise pour rhinorrhée droite spontanée. Les explorations neuroradiologiques ont permis d’évoquer une hypertension intracrânienne bénigne sur une brèche ethmoïdale antérieure. Le monitoring de la pression a confirmé le diagnostic. Elle a
bénéficié d’une dérivation ventriculo péritonéale. L’évolution est favorable (disparition des symptômes) avec un delai de recul de 16 mois . Conclusion L’HTICB est une pathologie avec des conséquences irréversibles si le traitement n’est pas adéquat et rapide. En cas de rhinorrhée isolée dans le cadre de l’hypertension intracrânienne bénigne la dérivation ventriculo péritonéale est une attitude thérapeutique simple mais efficace.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-8618
print ISSN: 1992-2647