Quality of Care: A Review Of Maternal Deaths In A Regional Hospital In Ghana

  • Yaw Adusi-Poku
  • Edward Antwi
  • Kingsley Osei-Kwakye
  • Chris Tetteh
  • Eric Kwame Detoh
  • Phyllis Antwi
Keywords: Maternal death, Review, Quality of care, Sub-saharan Africa, Ghana

Abstract

The government of Ghana and key stakeholders have put into place several interventions aimed at reducing maternal deaths. At the institutional level, the conduct of maternal deaths audit has been instituted. This also contributes to reducing maternal deaths as shortcomings that may have contributed to such deaths could be identified to inform best practice and forestall such occurrences in the future. The objective of this study was to review the quality of maternal care in a regional hospital. A review of maternal deaths using Quality of Care Evaluation Form adapted from the Komfo Anokye Teaching Hospital (KATH) Maternal Death Audit Evaluation Committee was used. About fifty-five percent, 18 (55%) of cases were deemed to have received adequate documentation, senior clinicians were involved in 26(85%) of cases. Poor documentation, non-involvement of senior clinicians in the management of cases, laboratory related issues particularly in relation to blood and blood products as well as promptness of care and adequacy of intensive care facilities and specialists in the hospital were contributory factors to maternal deaths . These are common themes contributing to maternal deaths in developing countries which need to be urgently tackled. Maternal death review with emphasis on quality of care, coupled with facility gap assessment, is a useful tool to address the adequacy of emergency obstetric care services to prevent further maternal deaths. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 68-76).

Keywords: Maternal death, Review, Quality of care, Sub-saharan Africa, Ghana

 

Le gouvernement du Ghana et les principaux intervenants ont mis en place plusieurs interventions visant à réduire la mortalité maternelle. Au niveau institutionnel, l’on a mis en place le processus de vérification des décès maternels. Ceci contribue également à réduire la mortalité maternelle puisque les lacunes qui peuvent avoir contribué à ces décès pourraient être identifiées pour influencer les meilleures pratiques et prévenir de telles occurrences dans l'avenir. L'objectif de cette étude était d'évaluer la qualité des soins de santé maternelle dans un hôpital régional. Un examen des décès maternels a été effectué à l'aide du Formulaire d'Evaluation de la Qualité des Soins adapté du Comité de vérification des décès maternels du Centre Hospitalier Universitaire de Komfo Anokye (CHUKA). Il est estimé qu’environ cinquante-cinq pour cent, 18 (55%) des cas ont reçu une documentation adéquate ; des cliniciens chevronnés ont été impliqués dans 26 (85%) des cas. La documentation insuffisante, la non-implication des cliniciens expérimentés dans la gestion des cas, les problèmes relatifs au laboratoire surtout en ce qui concerne le sang et les produits sanguins ainsi que la rapidité des soins et de l'adéquation des services du soin intensif et des spécialistes à l'hôpital, ont été des facteurs contributifs à la mortalité maternelle. Ce sont des thèmes communs qui contribuent à la mortalité maternelle dans les pays en développement qui doivent être abordés d'urgence. L’examen de décès maternel, tout en mettant l'accent sur la qualité des soins, ajouté à l'évaluation de l'écart de l'installation, est un outil utile pour faire face à la pertinence des services de soins obstétricaux d'urgence pour prévenir d'autres décès maternels. (Afr J Reprod Health 2015; 19[3]: 68-76).

Mots-clés: mortalité maternelle, critique, qualité des soins, Afrique subsaharienne, Ghana

Published
2015-10-29
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841