PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Reproductive Health

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



The Threat of Aerobic Vaginitis to Pregnancy and Neonatal Morbidity

Eveline Kaambo, Charlene W.J. Africa

Abstract


Aerobic vaginitis (AV) is an endogenous opportunistic infection brought about by the disruption of the normal vaginal microbiota. Its early diagnosis and treatment during pregnancy may reduce the risk of negative pregnancy outcomes. The aim of this review was to report on the aerobic bacteria most prevalent in AV and to provide evidence of the threat of untreated AV on pregnancy outcomes. More than 300 papers on preterm delivery were extracted from several research domains and filtered to include only AV-associated bacteria such as Staphylococcus aureus, Enterococcus faecalis, Escherichia coli and Group B streptococci and their association with adverse pregnancy outcomes. Due to the diverse sample groups, study techniques and outcomes, a meta-analysis was not conducted. The review revealed that the association of AV with adverse pregnancy outcomes has not been as widely researched as bacterial vaginosis (BV) and needs further investigation. Furthermore, the frequent misdiagnosis of AV coupled with the emerging antimicrobial resistance associated with bacteria implicated in AV and neonatal nosocomial infections pose a problem for prophylaxis and treatment to reduce the risk of maternal and neonatal morbidity and mortality. 

Keywords: Aerobic vaginitis; pregnancy risks; antimicrobial resistance

 

La vaginite aérobie (VA) est une infection opportuniste endogène provoquée par la perturbation du microbiota vaginal normal. Son diagnostic précoce et son traitement pendant la grossesse peuvent réduire le risque de résultats négatifs de grossesse. L'objectif de cette revue était de faire un rapport sur les bactéries aérobies les plus répandues en VA et de prouver la menace de la VA non traitée sur les résultats de la grossesse. Plus de 300 articles sur l'accouchement prématuré ont été tirés de plusieurs domaines de recherche et filtrés pour inclure uniquement des bactéries associées à la VA telles que Staphylococcus aureus, Enterococcus faecalis, Escherichia coli et streptocoques du groupe B et leur association avec des résultats de grossesse indésirables. En raison des divers groupes d'échantillons, des techniques d'étude et des résultats, une méta-analyse n'a pas été menée. L'examen a révélé que l'association de la VA avec les résultats de grossesse défavorisés n'a pas été aussi largement étudiée que la vaginose bactérienne (VB) et doit faire l'objet d'une enquête plus approfondie. En outre, le diagnostic erroné de la VA y compris la résistance antimicrobienne émergente associée à une bactérie impliquée dans les infections à vent et nonnéomatologiques constitue un problème pour la prophylaxie et le traitement afin de réduire le risque de morbidité et de mortalité maternelle et néonatale.

Mots clés: vaginite aérobie, risques de grossesse, résistance  antimicrobienne




AJOL African Journals Online