PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Reproductive Health

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Outcome of pregnancy in Saudi women with sickle cell disease attending the Tertiary Care University Hospital in eastern province of Saudi Arabia

Yasmeen Akhtar Haseeb, Nourah Hasan Al Qahtani

Abstract


Sickle cell disease (SCD) is a chronic genetic hematological disorder with multiorgan involvement and is associated with complications during the pregnancy. This is a well-known disorder in Saudi Arabia, but no study has reported its outcomes in pregnant Saudi females of the Eastern region. This study was carried out to compare the fetomaternal outcome in patients with SCD with those without SCD. This was a retrospective cohort study done in the Eastern Province of Saudi Arabia in a tertiary care, teaching hospital, by retrieving the data through the code ICD-9 for SCD, the control group was also selected with comparable characteristics. A total of 302 SCD pregnant patients were included for comparison with 600 pregnant women without SCD as control, during the period of Jan 1, 2008 to December 31, 2018. After the data retrieval, percentages of complications were calculated between the study and control groups. Fischer‘s exact test and t-test were used for statistical analysis by using SPSS version 22. The results showed higher complication rates in pregnancies of patients with SCD. Hypertensive disorders (13.3%), abruptio placenta (1.6%), intrauterine growth restriction (19.2%), thromboembolism (6.6%) and stroke (2.6%) were all higher in SCD as compared to the control group .The complications of SCD itself including anemia (89.4%), acute chest syndrome (13.2%) and sickle cell crisis (39.2%) were also increased during the pregnancy. Both still birth (3.3%) and neonatal intensive care unit admission (1.6%) were also higher in SCD. SCD during the pregnancy is a high-risk situation and can lead to many fetomaternal complications; however, preconceptional counselling, early booking, a careful monitoring during pregnancy and multidisciplinary management approach can prevent potential adverse outcome in this regard.

La maladie drépanocytaire (MD) est une anomalie hématologique génétique chronique impliquant plusieurs organes et qui est associée à des complications au cours de la grossesse. Il s'agit d'un trouble bien connu en Arabie Saoudite, mais aucune étude n'a rapporté ses résultats chez les femmes saoudiennes enceintes de l'est du pays. Cette étude a été réalisée dans le but de comparer les résultats foeto maternels chez les patientes atteintes de MD avec ceux ne souffrant pas de MD. Il s'agissait d'une étude de cohorte rétrospective réalisée dans un hôpital universitaire de soins tertiaires de la province orientale de l'Arabie saoudite. Les données ont été extraites du code ICD-9 pour MD. Le groupe témoin a également été sélectionné avec des caractéristiques comparables. Au total, 302 patientes atteintes de MD et enceintes ont été incluses pour la comparaison avec 600 femmes enceintes mais non atteintes servant comme témoin, entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre 2018. Après la récupération des données, les pourcentages de complications ont été calculés entre les groupes d'étude et de témoin. Le test exact et le test t de Fischer ont été utilisés pour l‘analyse statistique à l‘aide de la version 22 de SPSS. Les résultats ont montré des taux de complication plus élevés lors de la grossesse chez les patientes atteintes de MD. Les troubles hypertensifs (13.3%), une rupture du placenta (1.6%), une restriction de croissance intra-utérine (19.2%), une thrombo-embolie (6.6%) et un accident vasculaire cérébral (2.6%) étaient tous plus élevés chez patientes atteintes par rapport au groupe témoin. Les complications de MD ellemême y compris l‘anémie (89.4 %), le syndrome thoracique aigu (13.2%) et la crise de drépanocytose (39.2%) ont également augmenté au cours de la grossesse. Les taux d‘admission dans une unité de soins intensifs néonatals (1.6%) et de mortinatalité (3.3%) étaient également plus élevés chez les patients atteints de MD. La MD pendant la grossesse est une situation à haut risque et peut entraîner de nombreuses complications foeto-maternelles; Cependant, les conseils d‘avant-conception, les réservations précoces, une surveillance attentive pendant la grossesse et une approche de gestion multidisciplinaire, peuvent empêcher des résultats défavorables potentiels à cet égard.

Keywords: Fetomaternal outcome, Maternal Complications, Vaso-occlusive crisis, Venous thromboembolism

Afr J Reprod Health 2019; 23[3]: 42-48).



AJOL African Journals Online