PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Reproductive Health

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Child’s risk attributes at birth and infant mortality disparities in Nigeria

Elhakim A. Ibrahim, Sunday A. Adedini, Amos O. Oyedokun, Akanni I. Akinyemi, Ayotunde Titilayo

Abstract


Births in avoidable high-risk contexts defined by the interplay of sub-optimal childbearing age, short spacing, and first and high birth order incur elevated risks of childhood death. However, the extent of disparities in risks of dying in infancy vis-à-vis the continuum of non-high-risk and (un)avoidable high-risk attributes at birth as determined by mother‘s age at childbirth, child spacing, and birth order characteristics is yet to be adequately explored in Nigeria as elsewhere. To fill this gap, chi-square association test and Cox‘s proportional hazards regression were used to analyze data of 31,260 nationally representative children aged 0-59 months drawn from 2013 Nigeria Demographic and Health Survey. Disparities in infant mortality risks were mainly examined across the spectrum of birth-related risk attributes at birth broadly categorized as no extra high-risk, unavoidable firstorder risk and combined avoidable high-risk. The risks of dying in infancy differed significantly by risk attributes to the extent dictated by other confounders. Also, infant mortality risks varied significantly by all moderating factors excluding religion, water source, toilet type and place of delivery. Interventions targeted at reducing avoidable high-risk fertility rate and strengthening health system to provide life-saving care to most-at-risk children would engender rapid improvement in infant survival.

Les naissances dans des contextes à risque élevé évitables, définies par l'interaction d'un âge de procréation sous-optimal, d'un espacement réduit, et du premier rang de naissance élevé, entraînaient des risques élevés de mortalité infantile. Toutefois, l'ampleur des disparités en matière de risque de décès dans la petite enfance par rapport au continuum d'attributs à haut risque non haut risque et (in) évitables haut risques à la naissance, déterminée par l'âge de la mère à la naissance, l'espacement des naissances et le rang de naissance les caractéristiques n‘a pas encore été explorée de manière adéquate au Nigeria comme ailleurs. Pour combler cette lacune, le test d‘association du khi-deux et la régression des hasards proportionnels de Cox ont été utilisés pour analyser les données de 31 260 enfants représentatifs au niveau national, âgés de 0 à 59 mois tirés de l‘enquête démographique et de santé réalisée en 2013 au Nigéria. Les disparités dans les risques de mortalité infantile ont été principalement examinées à travers le spectre d'attributs de risque liés à la naissance, généralement classées dans la catégorie comme pas de haut risque supplémentaire, à très haut risque, risque inévitable de premier ordre et le haut évitable combiné. Les risques de mourir dans la petite enfance différaient considérablement par les attributs de risque dans la mesure dictée par d'autres facteurs de confusion. En outre, les risques de mortalité infantile variaient de manière significative en fonction de tous les facteurs modérateurs, à l'exclusion de la religion, de la source d'eau, du type de toilette et du lieu de livraison. Les interventions visant à réduire le taux de fécondité évitable à haut risque et à renforcer le système de santé afin de fournir des soins vitaux aux enfants les plus exposés, engendreraient une amélioration rapide de la survie des nourrissons.

Keywords: Infant Mortality, High-Risk Birth, Fertility Behaviour, Disparities, Nigeria

Afr J Reprod Health 2019; 23[3]:120-133



AJOL African Journals Online