Predictors of Discontinuation of Subdermal Levonorgestrel Implants (Jadelle) at the Lagos University Teaching Hospital, Lagos, Nigeria: An Analytic Cohort Study

  • Ephraim Ohazurike
  • Joseph A. Olamijulo
  • Latifat Ibisomi
  • Gbenga Olorunfemi
  • Ayodeji A. Oluwole
Keywords: Clinical experience, Jadelle, Lagos, long acting reversible contraceptives (LARC), progestogen only implant, survival analysis, Nigeria

Abstract

Uptake and continuation of long acting reversible contraceptives (LARC) such as subdermal levonorgestrel implants are pivotal to the achievement of some sustainable development goals (SDG). We evaluated Jadelle uptake and factors affecting its discontinuation in the first three years of  initiation at the Family Planning Clinic of the College of Medicine, University of Lagos (CMUL), Nigeria. A retrospective cohort study was conducted among 517 consecutive new Jadelle acceptors, at the family planning clinic of CMUL, between 1 October 2007 and 30 September 2010, who were followed up till 30 September 2011. Survival life table analysis, Kaplan-Meier plots and multivariable Cox proportional hazard regression were conducted to evaluate factors affecting time to Jadelle discontinuation. Stata version 13 statistical software (StataCorp USA) was used for analysis. The mean age of Jadelle acceptors was 32.9 (S.D: ±5.4) years and uptake rate of Jadelle was 61.8%. The overall discontinuation rate was 19 per 100 women-years while the 1-year, 2-year and 3-year Jadelle discontinuation rates were 7.1%; 27.0% and 58.1% respectively. Increased age, (P=0.047) and previous contraceptive use (P <0.001) were independent predictors of Jadelle discontinuation. Menstrual irregularity (51.4%) and intention to get pregnant (40.3%) were the commonest reasons for discontinuation. The failure rate was low at 0.27 per 100 women-years. This study showed that Jadelle had a high uptake rate complimented by a low failure rate; and is quite suitable for postpartum childbirth spacing as well as ongoing long term contraception.

Keywords: Clinical experience, Jadelle, Lagos, long acting reversible contraceptives (LARC), progestogen only implant, survival analysis, Nigeria

 

L'adoption et la poursuite de contraceptifs réversibles à longue durée d'action (LARC) tels que les implants sous-cutanés de lévonorgestrel sont essentiels à la réalisation de certains objectifs de développement durable (ODD). Nous avons évalué l'adoption de Jadelle et les facteurs affectant son arrêt au cours des trois premières années d'initiation à la Clinique de planification familiale du Collège de médecine de l'Université de Lagos (CMUL), au Nigéria. Entre le 1er octobre 2007 et le 30 septembre 2010, une étude de cohorte rétrospective a été menée auprès de 517 nouveaux accepteurs Jadelle consécutifs, à la clinique de planning familial du CMUL, suivis jusqu'au 30 septembre 2011. Une analyse de la table de survie, des parcelles de Kaplan-Meier et une régression proportionnelle multivariable du risque de Cox ont été réalisées pour évaluer les facteurs affectant le délai avant l'arrêt de Jadelle. Le logiciel statistique Stata version 13 (StataCorp USA) a été utilisé pour l'analyse. L'âge moyen des accepteurs de Jadelle était de 32,9 ans (ET: ± 5,4) et le taux d'absorption de Jadelle était de 61,8%. Le taux global d'abandon était de 19 pour 100 femmes-années tandis que les taux d'abandon Jadelle 1 an, 2 ans et 3 ans étaient de 7,1%; 27,0% et 58,1% respectivement. L'augmentation de l'âge (P = 0,047) et l'utilisation antérieure de contraceptifs (P <0,001) étaient des prédicteurs indépendants de l'arrêt de Jadelle. L'irrégularité menstruelle (51,4%) et l'intention de tomber enceinte (40,3%) étaient les raisons les plus courantes de l'arrêt. Le taux d'échec était faible à 0,27 pour 100 femmes-années. Cette étude a montré Ohazurike et al. Jadelle Discontinuation in Lagos, Nigeria 49 African Journal of Reproductive Health June 2020; 24 (2): que Jadelle avait un taux d'absorption élevé complété par un faible taux d'échec; et est tout à fait adapté à l'espacement des naissances post-partum ainsi qu'à la contraception à long terme en cours.

Mots-clés: Expérience clinique, Jadelle, Lagos, contraceptifs réversibles à longue durée d'action (LARC), implant progestatif seul, analyse de survie, Nigéria

Published
2020-07-23
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841