Factors Associated with Choice of Post-Abortion Contraception in Addis Ababa, Ethiopia

  • N Prata
  • S Bell
  • M Holston
  • C Gerdts
  • Y Melkamu
Keywords: abortion, repeat abortion, post-abortion contraception, Ethiopia

Abstract

The high demand for abortion related services in Addis Ababa, Ethiopia indicates a reliance on abortion to control fertility and highlights an opportunity to increase access to contraceptives and improve post-abortion care. We analyzed the medical records of 1,200 women seeking abortion related services. Logistic regression was used to determine factors associated with use of modern or long-acting contraceptive post-abortion. Multivariate results illustrate that women aged 40-44, students, employed women, receipt of services in private clinics, number of children, and number of previous abortions were significantly associated with the odds of adopting any modern contraceptive post-abortion. The odds of choosing a long-active contraceptive method were significantly and positively associated with being age 25-29, attaining secondary or higher education, and number of children. Improved services and information along with reliable access to modern and long-acting contraceptives can reduce the need to use abortion to control fertility among women in Addis.

La demande augmentée des services relatifs à l'avortement à Addis Abéba, Ethiopie, montre une indépendance de l'avortement pour contrôler la fertilité et souligne une opportunité pour augmenter l'accès aux contraceptifs et améliorer les soins du post-avortement. Nous avons analysé les dossiers des 1200 femmes qui recherchaient des services liés à l'avortement. Nous nous sommes servis de la régression logistique pour déterminer les facteurs liés à l'utilisation du contraceptif du post-avortement modern ou à action prolongée. Des résultats ont montré que les femmes âgées de 40-44 ans, les étudiantes, les femmes employées, fréquentation des cliniques privées pour les services, nombre d'enfants et nombre d'avortements antérieurs, ont été significativement liés à la possibilité d'adopter n'importe quel contraceptif du post-abortion modern. La possibilité de choisir une méthode contraceptive à action prolongée a été considérablement et positivement liée au fait d'avoir 25-29 ans, ayant acquis l'éducation du niveau secondaire ou tertiaire et le nombre d'enfants. L'on peut réduire le besoin de contrôler la fertilité chez les femmes à Addis si les services et l'information ainsi que l'accès fiable aux contraceptifs modernes et à action prolongée sont améliorés.

Key words: abortion, repeat abortion, post-abortion contraception, Ethiopia

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1118-4841