Main Article Content

Etude de la stabilité de quelques variétés de blé dur (<i>Triticum durum Desf.</i>) dans les conditions semis aride du Sétif en Algerie


Ali Guendouz
Abdelmalek Oulmi
Benalia Frih
Abdelhalim Hazzem
Walid Mechrouk

Abstract

Notre objectif est d’etudier la stabilité du rendement de dix genotypes de blé dur expérimentées pendant quatre ans (2009-2013) dans la région  semi-aride de Sétif.Nous utilisons au cours de cette étude trois indices de stabilité paramétriques et non paramétriques pour évaluer les  performances des génotypes. L’étude des indices paramétrique de stabilité, notamment l'écovalence de Wricke (Wi²) a montré que les génotypes  Mexicali75 (4.23) et Hoggar (11.07) sont considérés comme les plus stables parmi les génotypes testés. Alors qu'en termes d'indice de supériorité  (Pi), les genotypes Polonicum (29,61), Sooty (33,99), Altar84 (34,47) et Mexicali75 (35,37) ont les valeurs les plus faibles de (Pi). L'indice d'adaptabilité  géométrique (GAI) a montré que les génotypes Mexicali75 (42,00), Kucuk (40,26) et Altar84 (40,03) sont les plus stables. Les indices non  paramétriques Si(2), Si(3), Si(6) ont des corrélations non signifiantes avec le rendement moyen en grains. L’étude de la variabilité génotypique du  rendement en grains a montré que Mexicali75 était le génotype qui avait la plus petite variation de rendement au cours des quatre saisons.  Globalement, Mexicali75, Hoggar et Kucuk sont les génotypes très stables.

     View our Diamond Open Access Survey (closes on February 29, 2024)


Journal Identifiers


eISSN: 2716-9375
print ISSN: 2773-2916