Diversité floristique des peuplements ligneux des trois sites du tracé de la grande muraille verte du Tchad

  • M Mahamat-Saleh
  • M.D. Diallo
  • P.S. Sarr
  • O Ndiaye
  • T Goalbaye
  • K Niang
  • S Goy
  • D Ndiaye
  • A Guisse
Keywords: Diversité floristique, Grande Muraille Verte, peuplements ligneux, Tchad, Chad, floristic diversity, GGW, timber population

Abstract

Les pays du sahel sont confrontés depuis plusieurs décennies à des défis environnementaux dus aux changements climatiques et à une pression anthropique croissante sur les ressources naturelles. Tous ces fléaux ont sérieusement perturbé les grands équilibres écologiques. Pour pallier à ces fléaux, le projet de la Grande Muraille Verte a été initié afin de contribuer à la lutte contre l’avancée du désert, de mettre en valeur les zones saharo-sahéliennes et de réhabiliter les écosystèmes dégradés. L’intérêt de cette étude est de déterminer la diversité spécifique de la strate ligneuse des trois sites du tracé de la Grande Muraille Verte du Tchad (Lac, Kanem et Bahr El Ghazal). La collecte des données a été réalisée en mai 2012 dans les différents sites de la zone d’étude. La méthode des relevés dendrométriques a été utilisée afin de caractériser la végétation ligneuse existante. Les inventaires floristiques ont permis de recenser 18 espèces réparties en 15 genres et 9 familles. L’analyse statistique des données obtenues a montré que la flore est dominée par les espèces de la famille des Mimosaceae, suivis des Apocynaceae et Capparaceae. Quant à la richesse floristique, elle est plus importante dans le Kanem et faible dans le Lac. L’étude a montré que les espèces Acacia raddiana et Balanites aegyptiaca sont les plus adaptées aux conditions écologiques de ces trois sites et par conséquent, elles doivent être avantagées pour la reconstitution de ces écosystèmes dans cette zone.

Mots clés: Diversité floristique, Grande Muraille Verte, peuplements ligneux, Tchad

English Title: Floristic diversity of woody of the three sites of the great green line of Chad

English Abstract

For decades, countries in the Sahel area are facing lot of environmental concerns due to climatic changes but also to an increasing anthropic pressure on the natural resources. All these constrains have seriously threatened the great ecological equilibriums. To alleviate these constrains, the Great Green Wall (GGW) project was initiated to contribute in the fight against the advance of the desert, to valorize the Saharosahelian zones, as well as to rehabilitate the degraded ecosystems. This study was established to analyze the floristic diversity of the timber vegetation in three sites of the Chad’s GGW line (Lac, Kanem, and Bahr El Ghazal). The dendrometric method was used in this study. Results shown that 18 species were distributed belonging to 15 genera and 9 families. The statistical analysis of the obtained data has shown that the flora is dominated by the Mimosaceae family which is the most diversified with 4 species, followed by the Apocynaceae and Capparaceae families. Regarding the floristic richness, it is more important in Kanem and less at Lac.

The study has also shown that Acacia raddiana and Balanites aegyptiaca are the most adapted species in the ecological conditions of the three sites, and should be privileged during the reconstruction of the ecosystems in the study zone.

Keywords: Chad, floristic diversity, GGW, timber population

Published
2018-05-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1659-5009