Factors associated with adaptation and performance of trypanotolerant Orma boran bulls in Kajiado District, Kenya

  • MW Maichomo
  • GK Gitau
  • JM Gathuma
  • JM Ndung’u
  • WO Kosura
Keywords: Orma boran, trypanotolerance, adaptation, tick-borne infections.

Abstract

l’ adaptation de 14 taureaux Orma Boran trypanotolerant distribués dans le district de Kajiado pour d'amélioration génétique du bétail a été évaluée. Les taureaux ont été suivis mensuellement de Novembre 2002 à Décembre 2004pour les changements de poids corporel, PCV, et la prévalence de la trypanosomiase, l'anaplasmose, babésiose et infections ECF. La morbidité, la durée de détention par l’éleveur et les taux de mortalité ont été mesurés facteurs d’adaptation des taureaux. Seulement 29% des taureaux ont achevé la période de détention de deux ans prévu au moment de leur distribution. Durée moyenne était de 20,8 mois avec la différence importante entre les zones de basse et haute densité de mouches tsé-tsé. La Moyenne de PCV était de 27% et a été
significativement plus faible dans les taureaux infectés par trypanosomose. Prévalence des infections a été de 20,3% pour la trypanosomose, 9% pour ECF, 46% pour anaplasmose et 7% pour babésioses. Bien que, l'infection à la trypanosomose a eu le plus d'effet significatif sur la santé, la survie et la productivité des taureaux, un cas de
trypanotolerance a été soupçonné chez un taureau chez qui il n'a jamais été détectée une infection a trypanosome suggérant que la race pourrait être utilisée efficacement dans les zones infestés de mouche tsé-tsé. Les défis rencontrés par l'adoption cette race bovine sont entre autres l’apathie des pastoralists, la grave sécheresse, la forte prévalence des infections et la mortalité.

Adaptation of 14 trypanotolerant OB bulls disseminated to Kajiado District for livestock improvement was assessed. The bulls were monitored for body weight changes, PCV, and prevalence of trypanosomosis, anaplasmosis, babesiosis and ECF infections monthly from November 2002 to December 2004. Morbidity status, retention time and mortality rate were used as the measures of outcome indicating bulls’ adaptation. Data was analyzed using descriptive statistics, association tests and logistic regression. Only 29% of the bulls completed the anticipated 2 year retention period. Mean duration of stay was 20.8 months with significant difference between low and high tsetse density areas. Mean PCV was 27% and was significantly lower in trypanosomosis infected bulls. Prevalence of infections was trypanosomosis 20.3%, ECF 9%, anaplasmosis 46% and babesiosis 7%, which were associated with animal level, management and geographic factors. Although trypanosomosis infection had the most significant effect on bulls’ health, survival and productivity, perhaps a true case of trypanotolerance was demonstrated by one bull that was
never detected with a trypanosome infection suggesting that the breed could be used for effective utilization of tsetse fly infested lands. Pastoralists’ apathy, severe drought, high prevalence of infections and mortality were challenges faced by adoption of trypanotolerance technology.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0378-9721