PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Bulletin of Animal Health and Production in Africa

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Camel Mastitis, associated Bacterial Pathogens and its impact on milk quality in Gewane district, a far regional state, Northeastern Ethiopia.

F Mengistu, B Molla, A Ali

Abstract


The present study was conducted between September 2006 and April 2007 with the aim of assessing the occurrence of camel mastitis and bacterial causes associated with it and evaluating Fat and Protein content of camel milk in Gewane district, Afar Regional State, Northeastern Ethiopia. Lactating camels which are traditional y managed were randomly selected and quarter milk samples were col ected from camels in different herds. Quarter milk samples (n = 404) from lactating camels (Camelus dromedarius) in Gewane district were examined for mastitis. Twenty one (20.8%) was diagnosed as clinical mastitis cases. Thirty one (30.7%) udders examined were infested with ticks, had lesion and45.2% had mastitis. There were significant association (p<0.05) between tick infestation and mastitis. Lactating camels at early and mid lactation were found most affected by mastitis (p<0.05) than those at late lactation. One hundred ninety six quarter milk samples (48.5%) were positive for California mastitis test (CMT) and 164 (83.7%) yielded pathogenic bacteria. A positive correlation (r = 0.76) was observed between CMT positive results and presence of major pathogens in camel milk samples. The main mastitis pathogens isolated were Staphylococcus aureus, Coagulase-negative staphylococci, Streptococcus agalactiae, Streptococcus dysgalactiae and E.coli. The average mean fat and protein percentage in CMT-negative milk were 3.83%± 0.081 and 2.85 ± 0.024 respectively.However, in CMT-positive milk it was 1.97 ± 0.071 and 2.91± 0.130 respectively. The study results suggest that mastitis in camels was prevalent in Gewane district and was associated with a relatively low protein and fat content of camel milk. Detailed research on camel milk is essential to promote and restore health and to help farming communities who have perfected camel- keeping.

Key words: Camelus dromedarius, Mastitis, CMT, Etiology, Prevalenc

La présente étude a été menée de septembre 2006 à avril 2007, dans le but d‘évaluer la présence de mammites chez les chamelles, de bactéries qui lui sont associées ainsi que les quantités de matière grasse et de protéines dans le lait de chamel e dans le district de Gewane de l’Etat Régional d’Afar, dans le nord-est de l’Ethiopie. Des chamelles al aitantes issues de différents troupeaux et gérées de manière traditionnelle ont été sélectionnées de manière aléatoire, des échantillons de lait par quartier ont été prélevés . Des échantillons de lait (n=404) émanant des chamelles allaitantes (Camelus dromedarius) du district de Gewane ont été analysés en vue de dépister des mammites. Vingt et un (20,8%) quartiers ont été diagnostiqués comme étant des cas de mammite clinique. Des pis examinés, trente et un (30,7%) étaient infestés de tiques et avaient des lésions, tandis que 45,2% avaient des mammites. Il existe un lien fort (p< 0,05) entre l’infestation par les tiques et la mammite. Il a été découvert que les chamel es al aitantes, au début ou au cours de la période de lactation, étaient plus atteintes par les mammites (p<0,05) comparés a ceux des périodes plus avancées de la lactation. Cent quatre-vingt six échantillons de lait par quartier (48,5%) ont donné des résultats positifs pour le test californien de dépistage des mammites (CMT) alors que 164 (83,7%) ont produit des bactéries pathogènes. Une correlation forte et positive (r = 0,76) a été a été constatée entre les résultats positifs au CMT et la présence d’importants agents pathogènes dans les échantillons de lait. Les principaux agents pathogènes de la mammite qui ont été isolés étaient la Staphylocoque doré, la Staphylocoque négatif (quant à la coagulasse), le Streptococcus agalactiae, le Streptococcus dysagalactiae et Ecoli. Les pourcentages moyens de matière grasse et de protéines dans le lait testé négatif pour le CMT étaient respectivement de 3,83% ± 0,081 et de 2,85 ± 0,024. Toutefois, dans le lait testé positif pour le CMT, ce pourcentage était respectivement de 1,97 ± 0,071 et de 2,91 ± 0,13. Les résultats de l’analyse suggèrent que la mammite de chameau est répandue dans le district de Gewane et qu’el e est liée à une quantité relativement faible de matière grasse et de protéines dans le lait de chamel e. Des recherches plus approfondies sur le lait de chamelle sont essentiel es pour promouvoir et rétablir la bonne santé et pour aider les associations de fermiers qui sont spécialisées dans l’élevage de chameaux.

Mots clés : Prévalence, étiologie, mammites, chamelles, test californien,




http://dx.doi.org/10.4314/bahpa.v58i3.64213
AJOL African Journals Online