Diagnostic des systèmes d’élevage et essai d’alimentation de porcs en zone périurbaine de Yaoundé

  • Joséphine M. Akoa Etoa
  • Thomas Dongmo
  • Crescence Moma
  • François Meffeja
Keywords: Elevage, Porcs, Diagnostic, Alimentation, Périurbain.

Abstract

L’inadéquation entre l’offre et la demande en viande porcine au Cameroun crée l’urgence de développement des élevages porcins surtout ceux périurbains. Or, les systèmes de production porcine des zones périurbaines de Yaoundé restent peu connus, les techniques et les coûts de production non maîtrisées et élevés. A cet effet, une étude diagnostique a été menée en 2008 pour analyser les caractéristiques sociologiques et techniques des élevages porcins, identifier les contraintes et y apporter des améliorations. Des interviews structurées individuelles ont été effectuées auprès de 40 éleveurs dans 4 localités de la périphérie de Yaoundé. Par la suite, un éleveur a été choisi au hasard pour mener un essai d’alimentation pendant 64 jours. A cet effet, 12 porcelets âgés de 2 mois, ayant un poids compris entre 9 et 11kg ont été repartis en 3 lots (traitements) de 4 porcelets chacun. Les 3 lots ont reçu respectivement un aliment à base de graines de soja grillées, un aliment à base du tourteau de coton et un aliment à base du tourteau de palmiste. L’analyse des données montre que l’élevage du porc est une activité à but lucratif conduite en majorité par les hommes (75,8%) âgés en moyenne de 45 ans. 84,0% des bâtiments d’élevage sont en matériaux provisoire. Les porcs sont de races améliorées avec 81,2% ayant 2 mises bas/truie/an pour une portée moyenne de 8,5 ± 3,2 porcelets/mise bas. L’alimentation est de type mixte à 70,0% et représente une contrainte majeure. Les porcs nourris à la graine de soja grillée ont un gain de poids de 369,1g/j avec un indice de consommation de 2,8 contre 322g/j pour ceux nourris au tourteau de coton avec un indice de 3,05 et 179,7g/j pour ceux au tourteau de palmiste avec un indice de consommation de 4,65.

Mots clés : Elevage ; Porcs ; Diagnostic ; Alimentation ; Périurbain.

 

Diagnosis of breeding systems and pig feeding trial in periurban zones of Yaounde. The mismatch between supply and demand for pork in Cameroon creates urgency of development of pig farms especially peri-urban ones. However, the pig production systems in peri-urban areas of Yaounde remain little known, techniques and costs of production uncontrolled and high. For this purpose, a diagnostic study was conducted in 2008 to analyze the sociological and technical characteristics of pig farms, identify constraints and make improvements. Structured individual interviews were conducted with 40 farmers in 4 localities in the outskirts of Yaounde.Following the investigation, a trial was conducted from a breeder for 64 days: 12 piglets aged 2 months, weighing between 9 and 11kg were divided into 3 groups containing 4 piglets each. The 3 groups corresponding to 3 treatments each received a diet based on roasted soybeans, a diet based on cottonseed cake and a diet containing the palm kernel cake. The data analysis shows that pig farming is a lucrative activity conducted mostly by men (75.8%), with an average age of 45 years. 84.0% of the livestock buildings are provisional materials. Pigs are of improved breeds with 81.2% having two litters/sow/year for an average range of 8.5 ± 3.2 piglets/farrowing. Food is of mixed type in 70.0% and represents a major constraint. Pigs fed by roasted soybean had a weight gain of 369.1 g/day with a feed conversion index of 2.8 against 322g/day for those fed by cottonseed meal with an index of 3.05 and 179.7 g/day for those fed with palm kernel cake with a feed conversion index of 4.65.

Key words: Breeding ; pigs ; diagnosis ; feeding ; periurban.

Published
2019-05-13
Section
Full Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1816-0573