Etude génétique de l’indice de récolte des lignées pures et hybrides F1 du niébé (Vigna unguiculata [L.] Walp.) en zone des hautes savanes guinéennes de l’Adamaoua, Cameroun

  • M Gandébé
  • J Ngeve
  • J Noubissié
  • J Ottou
  • I Tabi
  • A Bouba
  • R Kenga
Keywords: Vigna unguiculata, harvest index, yield, heterosis, selection

Abstract

En vue de sélectionner les variétés du niébé (Vigna unguiculata [L.] Walp) adaptées en zone de hautes savanes guinéennes, un essai en champ a permis de mesurer l’indice de récolte (IR), d’établir ses corrélations avec les paramètres de rendement et d’évaluer l’hétérosis chez huit lignées pures et quatre hybrides F1 dans les conditions environnementales de Ngaoundéré. Après les croisements en pots, ce matériel a été évalué en champ dans un dispositif en blocs complètement randomisé. La parcelle élémentaire était de 2.5 × 6.0 m. Les résultats indiquent des différences significatives au seuil de 5% pour l’indice de récolte (12,40 à 46,21%). L’analyse de variance montre un effet génotypique important aussi bien pour le rendement en graines que pour le nombre de gousse par plante. La comparaison des hybrides F1 avec leurs parents montre un hétérosis pour l’indice de récolte (IR), le rendement et ses composantes à l’exception du nombre de graines par gousse. Le contrôle génétique suggère l’implication des gènes à effets dominants et additifs ; toutefois, la valeur de l’hybride F1 dépend de la valeur propre des géniteurs. Par
ailleurs, aucune corrélation n’a été trouvée entre IR au seuil de 5%, les paramètres du rendement mesurés et les critères de prédiction. Cette étude montre que la sélection pour l’IR devra privilégier les géniteurs possédant des valeurs individuelles élevées.

Mots clés : Vigna unguiculata, indice de récolte, rendement, hétérosis, sélection

In order to select varieties of cowpea (Vigna unguiculata [L.] Walp) adapted to the high guinea savannah region, a trial was carried out to determine the harvest index (HI), establish the correlation between yield components and evaluate the heterosis of eight pure lines and four F1 hybrids under the environmental conditions of the Ngaoundere area. Following controlled crossing in pots, the resulting hybrids were evaluated in a randomized complete block design, the experimental plot measuring 2.5 × 6.0 m. Results showed significant (p<0.05) differences for HI (12.40 to 46.21%).
There was also significant (p<0.05) genotypic differences in grain yield and in number of pods per plant. Comparison of F1 hybrids and their parents showed that heterosis was higher for HI and the yield components but lower for number of seeds per pod. Genes with dominant and additive effects may therefore be controlling these characters, although the F1 hybrid vigour value most often depends on the nature of the inbred lines used. The correlation between HI and yield parameters was negative and non-significant (p<0.05). Finally, this study showed that selection for HI could be done successfully with parents possessing higher individual values.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1813-3320