PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Clinics in Mother and Child Health

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Affections cutaneo-muqueuses au cours de l'Infection a VIH /SIDA

MJ Lando, JN Mboua, M Tardy, N Noumsi, V Nzeuseu, C Kouanfack

Abstract


Les affections dermatologiques sont fréquentes au cours de l'infection par le virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH). Nous avons réalisé une étude prospective de janvier à décembre 2003 au service de l'hôpital du jour de Hôpital Central de Yaoundé, afin de répertorier les affections cutanes et muqueuses associées à l'infection par le VIH dans notre milieu. Sur les 2209 patients reçus en consultations de dermatologie, 451(20, 47%) étaient VIH positifs et porteurs de dermatoses déterminées sur les bases cliniques et para cliniques. Ces sujets étaient âgés de 15 à 70 ans, les tranches d'âge les plus affectées se situaient entre 20 ans et 45 ans. Le sex ratio était d'un homme sur deux femmes. Les affections dermatologiques couramment rencontrées étaient le prurigo (23,72%) ; le sarcome de Kaposi (15,07%) ; la dermatophytie (,64%) ; les pyodermites (9,53%); et la dermite séborrhéique (4,87%). Ces affections semblent constituer des dermatoses d'alerte au cours de cette affection. Nous avons aussi noté une association d'autres viroses telles que le Herpes simplex virus (HSV) (4,66%), le Human papillomavirus (HPV) (4,25%), le Herpes zooster virus (HZV) (2,15%), et le pox virus (0,45%). Au fur et à mesure que le taux des lymphocytes T (CD4) baisse, les patients développent des dermatoses atypiques et sévères, ce qui rend la priseen charge difficile. Les troubles cutanés et muqueux associés à l'infection par le VIH sont variés. Ce sont des dermatoses courantes qui deviennent beaucoup plus inesthétiques et constituent un problème majeur de santé publique auquel il faudrait faire face.

Mother and Child Health Clinics Vol. 1(3) 2004: 158-165



AJOL African Journals Online