PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal Tunisien d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



L’ectopie des glandes parathyroides dans la chirurgie de l’hyperparathyroidie

M Ben Salah, K Khamassi, A Dhaouadi, R Lahiani, E Brahem, D Ben Gharbia, D Najeh, N Kaffel, M Ferjaoui

Abstract


Introduction : L’ectopie parathyroïdienne est la cause d’échec la plus fréquente de la chirurgie de l’hyperparathyroïdie, entrainant le plus souvent des reprises chirurgicales. Son diagnostic topographique pré-opératoire reste difficile malgré le progrès dans les différentes explorations radiologiques. Le diagnostic per-opératoire doit être guidé par une stratégie de dissection de référence. Le but de travail est d’étudier la stratégie de recherche des parathyroides lors de leur chirurgie.
Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective à propos de 137 patients (162 glandes parathyroïdes ectopiques) parmi 572 patients opérés d’une hyperparathyroïdie, colligés sur une période de 11 ans (Janvier 2001-Décembre 2011). Tous les patients ont bénéficié d’une imagerie pré-opératoire et ont été opérés sous anesthésie générale.
Résultats : L’âge moyen était de 49 ans (11-71 ans) et le sex-ratio de 1,04. Une hyperparathyroïdie primaire était présente chez 26 patients (18,98%) et une hyperparathyroïdie secondaire à une insuffisance rénale chronique chez 111 patients (81,02%).Une cervicotomie par voie classique avec exploration des 2 loges thyroïdiennes a été réalisée dans 136 cas. Dans les cas où la parathyroïde n’a pas été retrouvée, un geste opératoire a été associé. Ce geste consistait en un curage médiastino-récurrentiel (15 cas), une thymectomie (12 cas) et une lobectomie thyroïdienne (9 cas). Un seul patient a eu une thoracotomie en chirurgie thoracique, sans abord cervical classique. Sur les 162 glandes parathyroïdes ectopiques retenues dans l’étude, 68 étaient des glandes parathyroïdes inférieures. Les localisations de celles-ci étaient par ordre de fréquence le thymus (26 cas), le ligament thyro-thymique (14 cas), le médiastin antéro-supérieur (5 cas) et la gaine carotidienne (3 cas). Vingt glandes parathyroïdes inférieures n’ont pas été retrouvées sur les 68 (29,41%). Le nombre des glandes parathyroïdes supérieures ectopiques était de 94 sur 162. Leurs localisations étaient par ordre de fréquence le pôle supérieur (33 cas), le pédicule supérieur (20 cas), la région rétro-oesophagienne (15 cas), la gaine carotidienne (11 cas), intra-thyroïdienne (5 cas) et le médiastin postéro-supérieur (2 cas). Huit glandes parathyroïdes supérieures n’ont pas été trouvées sur les 94 (8,51%). Au total, sur les 162 glandes parathyroïdes ectopiques, 28 n’ont pas été retrouvées (17,28%).
Conclusion : L’imagerie est un moyen incontournable à la recherche d’une glande parathyroïde ectopique. Lorsqu’elle n’est pas retrouvée dans sa localisation habituelle, la stratégie de dissection chirurgicale doit être méthodique.

Mots-clés : glande parathyroïde, ectopie, hyperparathyroïdie, imagerie, parathyroïdectomie


Introduction: The ectopic parathyroid is the most common cause of failure of hyperparathyroidism surgery, resulting often in reoperations. Its preoperative topographic diagnosis remains difficult despite advances in various imaging studies. The intraoperative diagnosis should be guided by a reference strategy of dissection.
Materials and Methods: This is a retrospective study of 137 patients (162 ectopic parathyroid glands) among 572 patients undergoing hyperparathyroidism surgery, collected over a 11-year period (January 2001-December 2011). All patients underwent preoperative imaging and were operated under general anesthesia.
Results: The mean age was 49 years (11-71 years) and the sex-ratio 1.04. Primary hyperparathyroidism was present in 26 patients (18.98%) and hyperparathyroidism secondary to chronic renal failure in 111 patients (81.02%). Cervicotomy through traditional approach with bilateral exploration was performed in 136 cases. In cases where the parathyroid was not found, a surgical procedure was performed. This act consisted in mediastinal-recurrential lymphadenectomy (15 cases), thymectomy (12 cases) and thyroid lobectomy (9 cases). One patient had a thoracotomy in thoracic surgery department without conventional cervical approach. Among the 162 ectopic parathyroid glands included in the study, 68 were inferior parathyroid glands. The locations of these were in order of frequency the thymus (26 cases), the thyro-thymic ligament (14 cases), the antero-superior mediastinum (5 cases) and the carotid sheath (3 cases). Twenty inferior parathyroid glands were not found among the 68 (29,41%). The number of ectopic superior parathyroid glands was 94 of 162. Their locations were in order of frequency the upper pole (33 cases), the superior pedicle (20 cases), the retro-esophageal region (15 cases), the carotid sheath (11 cases), intra-thyroid (5 cases) and the postero-superior mediastinum (2 cases). Eight superior parathyroid glands were not found among the 94 (8.51%). In total, among 162 ectopic parathyroid glands, 28 were not found (17,28%).
Conclusion: Imaging is essential to search an ectopic parathyroid gland. When not found in its usual location, the strategy of surgical dissection should be methodical.

Keywords: parathyroid gland, ectopia, hyperparathyroidism, imaging, parathyroidectomy




AJOL African Journals Online