Agressions sexuelles à Port-Gentil

  • MM Soumah
  • GR Olendo
  • M Ndiaye
  • ML Sow
Keywords: Agression sexuelle, viol, victime, Gabon

Abstract

Les agressions sexuelles portent atteinte à l’intégrité physique et psychologique des personnes qui en sont victimes et entraînent des conséquences néfastes. Le viol constitue la forme la plus accomplie de ces agressions. Cette étude rétrospective visait à répertorier les cas de violences sexuelles enregistrés auprès des greffes du tribunal et de la cour criminelle de Port-Gentil, et d’en donner une approche épidémiologique et criminologique. La prévalence des agressions sexuelles judiciarisées à Port-Gentil est de 15 cas par an. Parmi ces 45 dossiers d’agression sexuelle, 23 dossiers concernaient un attentat à la pudeur (51,1%) dont 18 cas impliquaient un mineur de moins de 15 ans (78,2% des attentats à la pudeur). Six dossiers concernaient une tentative de viol (13,3%). Onze dossiers concernaient un viol sur une femme de plus de 15 ans (24,4%). Deux dossiers concernaient un outrage public à la pudeur (4,4%) et 3 un détournement de mineur (6,6%). Les victimes étaient âgées de 4 à 65 ans avec un âge moyen de 13,4 ans. La plupart des victimes provenaient d’un milieu social défavorisé, prolétaire (61,1%). Les agresseurs étaient âgés de 16 à 62 ans avec un âge moyen de 29,6. Il importe de se pencher sur ce phénomène pour comprendre les enjeux que représentent les agressions sexuelles. Il faudra prendre en considération la dénonciation de l’agression sexuelle, le traumatisme subi et la prévention de tels crimes.

Key words: Agression sexuelle, viol, victime, Gabon

Published
2014-01-24
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688