PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Faut-il préférer une technique chirurgicale dans le traitement des ruptures du tendon d’Achille?

R Hani, M Kharmaz, MS Berrada

Abstract


La rupture du tendon d'Achille est de plus en plus fréquente dans le monde et dans notre pays en raison du développement considérable des activités  sportives, de l'accroissement de leur intensité et de l'absence de moyens de prévention. Notre travail porte sur une étude concernant 58 cas de rupture du tendon d'Achille, avec un recul moyen compris entre 5 mois et 80 mois. L'âge moyen était de 36 ans, tous les patients inclus ont tous bénéficier d'un  traitement chirurgical. Le but de notre étude étant de souligner la supériorité d'une technique chirurgicale par rapport à une autre dans la prise en charge, ainsi qu'une mise au point sur les différents aspects épidémiologiques,  cliniques, thérapeutiques et post-thérapeutiques de cette lésion.



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2015.20.285.5700
AJOL African Journals Online