PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Leishmaniose cutanée érysipéloide: à propos d’une observation clinique

A El kartouti, J Elbenaye, M Miloudi

Abstract


Les auteurs rapportent les caractéristiques épidémiologiques et cliniques de la forme érysipéloïde de leishmaniose cutanée ainsi que ses difficultés diagnostiques et thérapeutiques. Chez une patiente âgée de 44 ans, sans antécédents, a consulté pour une tuméfaction nasale inflammatoire évoluant depuis 4 mois. L'examen clinique a révélé un placard  érythémateux, infiltré centrofaciale. Une antibiothérapie avec des soins locaux quotidiens n'ont pas entraîné une amélioration, voire l'extension de lésions sous anti-inflammatoire non stéroïdiens. Le diagnostic de  leishmaniose cutanée a été confirmé par le frottis cutané. Un traitement par l'antimoniate de méglumine par voie intramusculaire a été instauré à la dose de 20 mg/kg par jour avec évolution favorable. La forme  érysipéloïde de leishmaniose cutanée constitue une entité rare et  inhabituelle entraînant souvent un retard diagnostique. Le diagnostic  repose sur l'examen parasitologique direct, la recherche de l'ADN des  leishmanies par PCR et sur l'examen histologique. Et il existe plusieurs options thérapeutiques. L'évolution est généralement favorable.



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2015.21.54.5967
AJOL African Journals Online