PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Pratique de la mesure ambulatoire de la pression artérielle à Brazzaville (Congo): données préliminaires

SM Ikama, BM Nsitou, J Makani, B Ellenga-Mbolla, LI Ondze-Kafata, SF Mongo-Ngamami, M Nkalla-Lambi, TR Gombet, G Kimbally-Kaky

Abstract


Introduction: évaluer l'apport de la MAPA dans la prise en charge de l'hypertension artérielle à Brazzaville.

Méthodes: cette étude transversale descriptive a été menée à Brazzaville entre janvier 2011 et décembre 2013 (soit 36 mois). Elle a inclus une série consécutive de 1040 patients ayant bénéficié d'une Mesure Ambulatoire de la Pression Artérielle. Nous avons utilisé le TONOPORT V et le logiciel Cardiosoft 6.51 de GE Health Care, respectivement pour l'enregistrement et l'analyse des données. Les seuils fixés sur les moyennes de 24H étaient une PA < 130/80 mmHg pour les patients contrôlés, et une PA > 130/80 mmHg pour la confirmation de l'HTA.

Résultats: il s'agissait de 573 hommes (55%) et de 467 femmes (45%), âgés en moyenne de 51,7 ± 10,6 ans (extrêmes: 22 et 89 ans). L'indication de la MAPA était à visée thérapeutique dans 627 cas (60,3%), à visée diagnostique dans 410 cas (39,4%), et dans trois cas une suspicion d'effet « blouse blanche ». Dans l'indication à visée diagnostique, l'HTA était confirmée dans 303 cas (74%). La moyenne nycthémérale était de 139 ± 12 mmHg pour la PAS et 89,7 ± 9,6 mmHg pour la PAD; 141,2 ± 13,9 mmHg de PAS et 92,4 ± 10,0 mmHg de PAD en période diurne ; 131,1 ± 13,5 mmHg de PAS et 80,7 ± 9,9 mmHg de PAD en période nocturne. Dans l'indication à visée thérapeutique, l'HTA était contrôlée chez 220 patients (35%). La moyenne nycthémérale était de 139 ± 14 mmHg pour la PAS et 88,1 ± 10 mmHg pour la PAD. Les moyennes diurnes et nocturnes étaient respectivement de 140,7 ± 14,0 mmHg et 133,1 ± 16,2 mmHg pour la PAS, 90,3 ± 10,5 et 81,1 ± 10,9 mmHg pour la PAD. Le protocole antihypertenseur utilisé était une monothérapie dans 126 cas (22%), une bithérapie dans 270 cas (47%), une trithérapie dans 149 cas (26%), une quadrithérapie et plus dans 29 cas (5%).

 Conclusion: cette étude préliminaire a montré l'importance de la MAPA comme outil de diagnostic et d'évaluation thérapeutique. Son utilisation rationnelle dans notre contexte permettrait d'améliorer la prise en charge des patients hypertendus.




AJOL African Journals Online