PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Bloc auriculo-ventriculaire complet cortico-sensible au cours d’une maladie de Horton

S Bouomrani, H Nouma, A Slama, M Béji

Abstract


La maladie de Horton (MH) est une vascularite granulomateuse des gros vaisseaux du sujet âgé. L'atteinte cardiaque reste exceptionnelle au cours de cette affection et est souvent la conséquence de l'aortite inflammatoire. Nous rapportons une observation exceptionnelle de bloc auriculoventriculaire (BAV) complet associée à une poussée de cette vascularite et discutons ses différents mécanismes pathogéniques plausibles. Il s'agit d'une patiente âgée de 68 ans traitée pour une MH confirmée par la biopsie temporale depuis dix mois et fût hospitalisée pour dyspnée aigue et syncopes à deux reprises. L'examen somatique était sans anomalies hormis une fréquence cardiaque à 45 bpm. La radiographie de thorax était normale. L'électrocardiogramme (ECG) objectivait un BAV complet. L'enregistrement de l'ECG endocavitaire montrait une onde H élargie compatible avec un bloc intra Hissien. Sa maladie de Horton était en poussée avec une aortite évolutive attestée par l'angio-scanner X thoracique. Le bilan étiologique de ce BAV était négatif. L'évolution était favorable sous corticothérapie systémique à raison de 0.7 mg/kg/j initiée par trois boli de méthylprednisolone avec retour au rythme sinusal et absence de récidive à dix-huit mois de recul. Notre observation est, à notre connaissance, la première rapportant un BAV complet au cours de la MH. Nous avançons comme mécanisme possible une vascularite des vasa vasorum du tissu nodal.



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2015.21.169.4275
AJOL African Journals Online