Main Article Content

Quand les complications de la dépigmentation conduisent à l’indication d’une lipectomie abdominale atypique


Odry Agbessi
Rami Selinger
Amine Khales
Mohammed Nassih
Karim El Khatib

Abstract

La lipectomie abdominale est l'une des interventions les plus habituelles de la chirurgie plastique. Néanmoins certaines spécificités peuvent donner lieu à une dermo- lipectomie atypique. Le cas décrit ici présente des singularités à la fois morphologiques, étiologiques et thérapeutiques. Il s'agit d'une patiente d'origine africaine obèse, diabétique, présentant deux volumineux tabliers abdominaux, l'un supra et l'autre infra ombilical. Une atrophie cutanée majeure avec de larges vergetures ressemblant à des cicatrices chéloïdes avec une fragilité extrême de la peau qui s'arrache au moindre traumatisme. Il s'agit de complications de la dépigmentation artificielle. Il a été réalisé une Dermolipectomie abdominale « centrifuge » à double étage : in situ sans décollement cutané, sans transposition de l'ombilic, préservant la peau centrale de meilleure qualité, en deux temps opératoires (un pour chaque étage). Le choix d'une dermolipectomie atypique, sans décollement et en deux temps, vise à corriger une déformation atypique en minimisant les risques de complications  (infection, nécrose, désunion) dans un contexte de diabète, d'obésité non traitée et de fragilité cutanée, tous trois facteurs de risque de morbidité post-opératoire.

The Pan African Medical Journal 2015;22