PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Association hyperthyroïdie et cancers différenciés de la thyroïde

Nassim Essabah Haraj, Hayat Ahandar, Siham El Aziz, Asma Chadli

Abstract


La présence d’une hyperthyroïdie n’est plus une assurance contre la survenue d'un cancer thyroïdien. L’association des deux n’est pas rare. Il s’agit d’une étude rétrospective de 355 dossiers de patients suivis pour cancer différenciés de la thyroïde au service d’endocrinologie du CHU Ibn Rochd entre 1986 et 2014, on retrouve douze patients suivis pour hyperthyroïdie chez qui une association fortuite avec un cancer différenciés de la thyroïde a été découverte sur l’examen anatomopathologique, soit une prévalence de 3.38%. L’âge moyen à la découverte est de 44,8 ans, avec une nette prédominance féminine (8/12). Huit patients avaient un nodule toxique, 3 goitres basedowifiés et un cas de maladie de basedow. Tous ont bénéficié d’une thyroïdectomie totale. Il s’agissait de carcinome papillaire chez tous les patients. Le microcarcinome était le plus prédominant (6 patients). Un carcinome insulaire était retrouvé chez une patiente, avec présence de métastases rachidiennes et rétro orbitaire. Un traitement par l’iode radioactif a été indiqué chez cinq patients. Le diagnostic de l’hyperthyroïdie n’élimine pas la possibilité d’un cancer thyroïdien associé. La malignité doit toujours être gardée à l’esprit et de ce fait proposer une démarche diagnostique comparable à celle établie pour tout nodulethyroïdien.

Pan African Medical Journal 2016; 24



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.24.18.7605
AJOL African Journals Online