PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Aménorrhée chimio induite chez une population marocaine: à propos d’une cohorte rétrospective

Sami Aziz Brahmi, Fatima Zahra Ziani, Seddik Youssef, Said Afqir

Abstract


Introduction: le cancer du sein est un des cancers les plus fréquents chez la femme en pré ménopause et son traitement peut compromettre la fertilité. En effet, la chimiothérapie utilisée dans le cancer du sein peut conduire à une aménorrhée transitoire ou permanente chez les femmes non ménopausées. Méthodes: nous avons mené une étude rétrospective au service d’oncologie médicale du CHU Mohammed VI d’Oujda sur une période de 3 ans allant de janvier 2009 à décembre 2011 incluant les patientes jeunes ayant un cancer du sein localisé, pour étudier l’incidence de l’aménorrhée chimio-induite (ACI), ainsi que les facteurs prédictifs intervenant dans sa survenue. Résultats: dans notre série 74% de nos patientes ont présenté une ACI et 33.6% de nos patientes ont présenté une aménorrhée chimio-induite définitive. Plusieurs facteurs ont été étudiés à la recherche d’élément prédictifs de la survenue de l’aménorrhée. Concernant le facteur âge, l’analyse a montré que les femmes avec un âge supérieur à 40 ans étaient plus susceptibles de présenter une aménorrhée que celles avec un âge inférieur à 40 avec un pourcentage de 95,7% versus 56,1% avec une différence significative (p=0.003). Conclusion: l’incidence dans notre étude de l’ACI semble comparable à celle retrouvé dans la littérature, l’âge dans notre étude est le facteur prédictif le plus prédominant dans sa survenue.

The Pan African Medical Journal 2016;24



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2016.24.58.8892
AJOL African Journals Online