Dépistage sérologique de la maladie coeliaque chez des patients marocains atteints de diabète type 1

  • Asmaa Drissi Bourhanbour
  • Sanae Ouadghiri
  • Nadia Benseffaj
  • Malika Essakalli

Abstract

La maladie coeliaque (MC) est l'une des maladies auto-immunes les plus fréquemment associées au diabète de type 1 (DT1). La prévalence de MC dans DT1 varie de 3 à 6%. La présentation clinique de MC dans DT1 est classé comme asymptomatiques dans environ la moitié des cas. L'objectif de notre étude est de déterminer la fréquence des auto-anticorps anti-transglutaminase tissulaire (AtTG) et anti-gliadines (AAG) chez les patients diabétiques de type 1 dans le but de recommander une éventuelle biopsie jéjunale et d'instaurer un régime sans gluten précocement avant l'installation des signes cliniques et des complications de la maladie coeliaque. Les sujets inclus dans cette étude sont des patients atteints de DT1 non traités pour la MC et qui ne présentent pas de signes en faveur de cette pathologie. La détection des AtTG de classe IgG et IgA et AAG classe IgG et IgA a été réalisée par technologie Luminex. Nous avons inclus 31 patients. Il s'agit de 16 hommes et 15 femmes. Les AAG de classe IgA étaient positifs chez 4(13%) patients et chez 7(22,5%) patients pour les IgG. Les AtTG de classe IgA étaient positifs chez 3(10%) patients et chez une patiente (3%) pour les IgG. Dans notre étude l'association du diabète type 1 et des marqueurs biologiques de la MC n'est pas rare d'où l'intérêt de son dépistage systématique chez des diabétiques de type 1. Le diagnostic de cette forme atypique et silencieuse de la MC est important compte tenu du risque de complications sérieuses à type de malabsorption et de cancers digestifs.

Pan African Medical Journal 2016; 24

Author Biographies

Asmaa Drissi Bourhanbour
Service de Transfusion Sanguine et d’Hémovigilance, Hôpital d’Enfants, CHU Rabat, UPR d’Immunologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat, Université Mohammed V Souissi, Maroc
Sanae Ouadghiri
Service de Transfusion Sanguine et d’Hémovigilance, Hôpital d’Enfants, CHU Rabat, UPR d’Immunologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat, Université Mohammed V Souissi, Maroc
Nadia Benseffaj
Service de Transfusion Sanguine et d’Hémovigilance, Hôpital d’Enfants, CHU Rabat, UPR d’Immunologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat, Université Mohammed V Souissi, Maroc
Malika Essakalli
Service de Transfusion Sanguine et d’Hémovigilance, Hôpital d’Enfants, CHU Rabat, UPR d’Immunologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat, Université Mohammed V Souissi, Maroc
Published
2016-09-09
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688