Place de la bili-IRM dans le diagnostic etiologique des icteres cholestatiques à Dakar

  • Nfally Badji
  • Geraud Akpo
  • Hamidou Deme
  • Mouhamadou Hamine Toure
  • Mamadou Ly
  • Boucar Ndong
  • El Hadji Niang

Abstract

La Bili-IRM est une méthode diagnostique d’introduction relativement récente dans l’arsenal d’exploration de la pathologie bilio-pancréatique. Il s’agit d’une technique fiable reproductible et non invasive, permettant la visualisation directe des voies biliaires et pancréatiques. Le but de ce travail était d’étudier les aspects morphologiques des principales anomalies et d’évaluer la place de la bili-IRM dans le diagnostic étiologique des ictères cholestatiques. Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée sur 4 ans et six mois (Janvier 2008 à Juillet 2012) portant sur 17 patients colligés dans les services d’imagerie médicale du CHUN de Fann et de l’hôpital Principal de Dakar. Tous les patients ont bénéficié d’une IRM (1,5T) avec des protocoles adaptés en fonction de la pathologie explorée. Les dossiers retenus sont ceux dont le diagnostic a été établi à partir du bilan biologique et ayant bénéficié à la fois d’une bili-IRM et d’une exploration chirurgicale. Il s’agissait de 05 femmes et de 12 hommes soit un sexe ratio de 2.4. L’âge moyen des patients était de 58 ans avec des extrêmes de 35 et 81 ans. Les tumeurs de Klatskin étaient observées chez 07 patients avec une forme infiltrante dans 71% des cas et une forme exophytique dans 28% des cas. Les cancers de la vésicule biliaire étaient notés dans 28% des cas. Les cancers de la tête du pancréas représentaient 28% des cas. La lithiase de la voie biliaire principale était présente chez 05 patients avec un empierrement cholédocien dans 60% des cas et une lithiase unique dans 40% des cas. Toutes ces lésions étaient responsables d’une dilatation des VBIH. Un cas de dilatation des voies biliaires intra et extra hépatiques était retrouvé sans cause bilio-pancréatique. La bili-IRM est l’examen de choix dans l’exploration des ictères cholestatiques. Elle doit être demandée en première intention lorsqu’on suspecte une lithiase résiduelle et en deuxième intention après l’échographie lorsque cette dernière suspecte une obstruction tumorale des voies biliaires. Son association avec la TDM constitue la meilleure combinaison pour le diagnostic étiologique et le bilan préopératoire des obstructions biliaires tumorales.

Pan African Medical Journal 2016; 24

Author Biographies

Nfally Badji
Service de Radiologie Générale du CHU Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal
Geraud Akpo
Service de Radiologie Générale du CHU Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal
Hamidou Deme
Service de Radiologie Générale du CHU Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal
Mouhamadou Hamine Toure
Service de Radiologie Générale du CHU Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal
Mamadou Ly
Service de Radiologie Générale du CHU Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal
Boucar Ndong
Service de Radiologie Générale du CHU Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal
El Hadji Niang
Service de Radiologie Générale du CHU Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal
Published
2016-09-18
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688