Neuropathie périphérique sous Infliximab: étude d’une observation

  • Ali Zinebi
  • Youssef Akhouad
  • Adil Rkiouak
  • Ahmed Reggad
  • Zohour Kasmy
  • Mostafa Boudlal
  • Monsef Rabhi
  • Khalid Ennibi
  • Jilali Chaari

Abstract

Les traitements Anti TNF alpha sont de prescription de plus en plus large. Des événements secondaires multiples ont été rapportés ses dernières années, en particulier les neuropathies périphériques. Nous rapportons un cas de neuropathie axonale survenant trois mois après le début d’un traitement par Infliximab. Il s’agit d’une patiente âgée de 60 ans, suivie pour réctocolite hémorragique résistant au traitement et ayant nécessité un traitement par Infliximab. Trois mois après, la patiente présente un tableau de neuropathie axonale sensitive. Le bilan étiologique restait négatif et la réduction des doses s’est accompagnée d’une amélioration de la symptomatologie. Le délai entre l’instauration du traitement à base d’Infliximab et l’apparition des manifestations cliniques de même que l’amélioration après réduction des doses plaident en faveur de la responsabilité de l’Infliximab dans la survenue de la neuropathie sensitive. La prise en charge n’est pas standardisée et doit être discuté au cas par cas.

The Pan African Medical Journal 2016;24

Author Biographies

Ali Zinebi
Service de Médecine Interne Hôpital Militaire Moulay Ismail I, Meknès, Maroc
Youssef Akhouad
Service de Médecine, Interne A HMIM V, Rabat, Maroc
Adil Rkiouak
Service de Médecine, Interne A HMIM V, Rabat, Maroc
Ahmed Reggad
Service de Médecine, Interne A HMIM V, Rabat, Marocali.zinebi@yahoo.fr
Zohour Kasmy
Service de Médecine, Interne A HMIM V, Rabat, Maroc
Mostafa Boudlal
Service de Médecine, Interne A HMIM V, Rabat, Maroc
Monsef Rabhi
Service de Médecine, Interne A HMIM V, Rabat, Maroc
Khalid Ennibi
Service de Médecine, Interne A HMIM V, Rabat, Maroc
Jilali Chaari
Service de Médecine, Interne A HMIM V, Rabat, Maroc
Published
2016-09-28
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688