Nécroses cutanées multiples et extensives révélant un syndrome des anticorps anti phospholipides

  • Mohamed El Amraoui
  • Hafsae Bounnyit
  • Youssef Zemmez
  • Ahmed Bouhamidi
  • Baderdine Hassam
  • Karima Senouci

Abstract

Le syndrome des anticorps anti phospholipides (SAPL) est un état de thrombophilie acquise, du à l'action des auto-anticorps dirigés contre les phospholipides et/ou leurs cofacteurs. Il peut être primitif ou associé à diverses maladies, dont le lupus érythémateux systémique (LES), dont il représente un facteur potentiel de gravité. Nous rapportant un cas de multiples nécroses cutanées chez une jeune fille ayant révélé un SAPL dans le cadre d'un LES. Les lésions dermatologiques au cours du SAPL sont fréquentes, polymorphes parfois inaugurales et peuvent constituer le seul élément clinique du syndrome. Cependant, les nécroses cutanées sont rares, leur traitement repose sur les anticoagulants et les soins locaux appropriés. L'évolution ultérieure imprévisible et le pronostic réservé justifient un suivi rigoureux au long cours et une étroite collaboration entre le dermatologue et l’interniste.

The Pan African Medical Journal 2016;25

Author Biographies

Mohamed El Amraoui

Service de Dermatologie Vénéréologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 
Hafsae Bounnyit

Service de Dermatologie Vénéréologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 

 

Youssef Zemmez

Service de Dermatologie Vénéréologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 
Ahmed Bouhamidi

Service de Dermatologie Vénéréologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 
Baderdine Hassam

Service de Dermatologie Vénéréologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 
Karima Senouci

Service de Dermatologie Vénéréologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 
Published
2016-10-06
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688