PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Abcès primaire tuberculeux et à pyogène du psoas: une association exceptionnelle

Christelle Mboyo Fataki, Zohour Kasmy, Sara Sahrourdi, Abdeljalil Raghani, Amal Rhars, Mohamed Frikh, Mariam Chadli, Abdelhay Lemnouar, Jilali Chaari, Mostafa Elouennass

Abstract


Les abcès du psoas représentent 5 à 10% des suppurations abdominales. Elles peuvent être primaires ou secondaires. Les abcès primaires polymicrobiens du psoas, notamment tuberculeux et à pyogène, n’ont jamais été rapportés. Nous en décrivons un cas chez un patient de 35 ans, sans antécédents pathologiques particuliers, admis pour la prise en charge des douleurs de la fosse lombaire droite associée à une fièvre à 40°C dont la symptomatologie remonte à 5 mois auparavant mais sans fièvre. La tomodensitométrie abdominale a montré un abcès des muscles psoas transverse et oblique externe droite étendu au retro-péritoine infiltrant la paroi thoraco-abdominale. L’analyse cytobactériologique du pus retrouve une culture riche et monomorphe d’Escherichia coli sauvage. La recherche du Complexe Mycobaterium tuberculosiseffectuée systématiquement sur ce genre de prélèvement était positive après PCR tandis que l’examen direct après coloration de Ziehl Nelseen était négatif. La culture sur milieu solide Lowenstein-Jensen s’est positivée après un mois d’incubation. Le patient a bien évolué sous quadrithérapie antibacillaire et ceftriaxone. A travers ce cas, il en découle qu’une origine tuberculeuse doit être recherchée systématiquement en zone d’endémie devant tout abcès du psoas à évolution chronique, récidivant ou ne répondant pas aux antibiotiques.




AJOL African Journals Online