PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



L’enclouage centromedullaire dans les fractures bifocales de la jambe: à propos de 16 cas

Said Zizah, Richard Dolo, Ossama Elassil, Kamal Lahrach, Amine Marzouki, Fawzi Boutayeb

Abstract


Afin d'évaluer la gravité de cette lésion inhabituelle, nous avons mené une étude rétrospective intéressant les fractures bifocales fermées du tibia et nous avons étudié la place de l'enclouage centromédullaire ainsi que les différents moyens thérapeutiques. Seize patients avec fractures bifocales de jambe type 42C2 de l'AO ont été traités dans notre unité de traumatologie Orthopédie A du CHU Hassan II Fès. Il s'agissait de sujets jeunes, victimes de traumatisme de moyen à haute énergie. Cinq patients étaient polytraumatisés et deux poly fracturés. L'enclouage centromédullaire verrouillé avec alésage était utilisé dans six cas et sans alésage dans dix cas. Nous avons déplorés après enclouage deux cas de syndromes de loge. Le délai de consolidation moyen était de douze mois. Deux cas de pseudarthroses ont été repris avec succès par un enclouage avec sur alésage. La fracture bifocale de jambe pose de nombreux défis au chirurgien en raison de l'approvisionnement vasculaire précaire du segment intermédiaire et de la grave détérioration des tissus mous environnants. Elles doivent être individualisées de l'ensemble des fractures de jambe tant par leur contexte de survenue que par les difficultés de fixation et la lenteur de leur consolidation.




AJOL African Journals Online