PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Un taux de procalcitonine sérique déroutant!

Belarj Badia, Zegmout Adil, Biaz Asmae, El Machtani Samira, Bouhsain Sanae, Dami Abdallah, Aissam El Maataoui, Abid Ahmed, Ouzzif Zohra

Abstract


La procalcitonine (PCT) est un marqueur de gravité du sepsis, dont la valeur absolue et la cinétique sont corrélées à la sévérité de l'infection. On rapporte le cas d'un patient qui présente une PCT très élevée sans relation avec un sepsis. Il s'agit d'un homme âgé de 55 ans, admis en rhumatologie pour des lombosciatalgies hyperalgiques fébriles. Le bilan biologique a montré une hyperleucocytose à 15000 élément/mm3 à
prédominance neutrophile, associée à une CRP et une PCT sériques, respectivement à 305 mg/l et 2,5ng/ml. Devant ce tableau évocateur de sepsis, des hémocultures étaient réalisées et un traitement antibiotique probabiliste était instauré. L'absence d'évolution favorable du malade ainsi que la discordance entre les chiffres de la PCT demeurant très élevés et les hémocultures négatives, une IRM dorso-lombaire était réalisée. Elle a objectivé une arthrite de la hanche droite, associée à des lésions osseuses multiples secondaires du squelette axial évoquant une origine néoplasique. Une TDM thoraco-abdomino-pelvienne a montré la présence d'une masse pulmonaire gauche. La biopsie pulmonaire a révélé un adénocarcinome infiltrant.



http://dx.doi.org/10.11604/pamj.2017.28.13.13103
AJOL African Journals Online