Hématome rétro-péritonéal consécutif à une envenimation vipérine: à propos d’un cas

  • Boubacar Diallo Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU Point G, Bamako, Mali
  • Mohamed Keita Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU Point G, Bamako, Mali
  • Hammadoun Dicko Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU Point G, Bamako, Mali
  • Mamadou Karim Toure Département d'Anesthésie-Réanimation et Urgences, CHUME Luxembourg
  • Seydina Alioune Beye Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU Point G, Bamako, Mali
  • Joseph Kone Département d'Anesthésie-Réanimation et Urgences, CHUME Luxembourg
  • Daouda Diallo Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU de Kati, Mali
  • Abdoul Hamidou Almeimoune Département d'Anesthésie-Réanimation et Urgences, CHU Gabriel Toure, Bamako, Mali
  • Moustapha Issa Mangane Département d'Anesthésie-Réanimation et Urgences, CHU Gabriel Toure, Bamako, Mali
  • Sory Traore Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU Point G, Bamako, Mali
  • Abdoulaye Traore Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU Point G, Bamako, Mali
  • Birama Togola Service de Chirurgie B, CHU Point G, Bamako, Mali
  • Diénéba Doumbia Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU Point G, Bamako, Mali
  • Youssouf Coulibaly Service d'Anesthésie-Réanimation, CHU Point G, Bamako, Mali
Keywords: Envenimation vipérine; hématome rétro-péritonéal; réanimation

Abstract

Les envenimations ophidiennes constituent un problème de santé publique en Afrique, entrainant 20 000 décès annuels. Cette mortalité traduit les difficultés de prise en charge des complications en particuliers hémorragiques. Nous rapportons le cas de Mr SL 35 ans, agriculteur, victime d'une morsure de vipère entrainant un syndrome hémorragique, suivi d'un abdomen aigu d'installation progressive. L'échographie objectivait un épanchement de grande abondance, dont la ponction ramenait du sang incoagulable. Devant la reconstitution de l'hémopéritoine après trois doses de sérum antivenimeux et la coagulation des prélèvements sur tube sec, une laparotomie exploratrice était réalisée à J9. Elle a retrouvé un hématome retro péritonéal bombant dans le méso-colon et qui s'écoulait dans la cavité péritonéale. Le geste a consisté à une évacuation de 1500ml de sang, et un toilettage au sérum physiologique. Les suites opératoires ont été simples. Le patient était transféré en secteur d'hospitalisation de chirurgie à J3 post opératoire puis sortie d'hôpital à J19.

Published
2019-02-08
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688