Epidémie de choléra au Burkina Faso en 2005: aspects épidémiologiques et diagnostiques

  • CG Kyelem
  • A Bougouma
  • RS Thiombiano
  • IA Salou-Kagoné
  • L Sangaré
  • R Ouédraogo
Keywords: Epidémie, choléra, Vibrio cholerae, Burkina Faso

Abstract

Introduction : L’objectif de cette étude était de décrire les aspects épidémiologiques et diagnostiques de l’épidémie de choléra au Burkina Faso en 2005. Méthodes : Etude rétrospective, d’août à octobre 2005. Elle a concerné dix districts sanitaires du Burkina Faso. A été inclus dans l’étude, tout patient présentant un syndrome cholériforme, admis dans les différentes formations sanitaires dont la coproculture s’est révélée positive à Vibrio cholerae. Résultats : Au cours cette épidémie, 1050 cas de diarrhées cholériformes ont été notifiés par l’ensemble des structures sanitaires du pays. Vibrio cholerae a été identifié à l’examen bactériologique des selles de 121 patients (17,2%), constituant notre population d’étude. Les hommes étaient majoritaires (57%). La moyenne d’âge était de 30 ans. Les femmes au foyer (24%) et les sujets non scolarisés (62,8%) représentaient les couches sociales les plus touchées. Les forages ont été la source de boisson de 39,7% des patients 72 heures avant le début de la maladie. Tous les patients ont présenté une diarrhée aqueuse. Vibrio cholerae, sérotype Ogawa, responsable de cette épidémie, était résistant au chloramphénicol et au cotrimoxazole dans respectivement 71,7% et 38,3% des cas. Ni le cas index, ni la source initiale de contamination n’ont pu être identifiés. La létalité de notre échantillon était de 3,5%. Conclusion : Cette épidémie a relancé la question de l’hygiène et mis à nu le problème de ces villes où la croissance démographique galopante est en inadéquation avec le degré d’urbanisation.

Key words: Epidémie, choléra, Vibrio cholerae, Burkina Faso

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688