PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Analyse sérologique de la toxoplasmose pergravidique: évaluation des risques et

Sanata Bamba, Der Adolphe Some, Cathy Chemla, Régine Geers, Tinga Robert Guiguemde, Isabelle Villena

Abstract


Introduction: La présente étude rapporte les données sérologiques de 306 sérums collectés chez des parturientes au CHU de Bobo Dioulasso et analysés rétrospectivement au CHU de Reims en 2011. Le but était de déterminer le statut sérologique de ces parturientes et d’en déduire la conduite à tenir. Méthodes: La recherche des IgG et des IgM anti toxoplasmiques était systématique. Les techniques d’agglutination haute sensibilisée et celle d’Immunocapture M ont servi à la recherche respective des anticorps spécifiques IgG et des IgM. Résultats: Sur 306 sérums analysés, 95 (31%) avaient des IgG positifs et aucun n’avait des IgM. Deux cent onze (211) sérums (69%) des sérums n’avaient ni IgG, ni IgM. Conclusion: Nos résultats montrent que 31% des femmes en dehors d’une immunodépression sous jacente, possèdent une immunité résiduelle vis à vis de Toxoplasma gondii et n’ont pas la nécessité d’avoir une surveillance sérologique pendant la grossesse. Cependant, 69% (211) des parturientes sont à risque d’une séroconversion, et devraient bénéficier de conseils hygiéno diététiques, associés à une surveillance sérologique durant la grossesse. Ces résultats montrent l’intérêt de mettre en place des mesures de prévention contre la toxoplasmose congénitale, étant l’une des affections materno - foetales les plus fréquentes par la mise en place d’un diagnostic prénatal de la toxoplasmose en routine dans notre hôpital.

Pan African Medical Journal 2012; 12:43



AJOL African Journals Online