Etude des facteurs liés à l’observance au traitement antirétroviral chez les patients suivis à l’Unité de Prise En Charge du VIH/SIDA de l’Hôpital de District de Dschang, Cameroun

  • François-Xavier Mbopi-Kéou
  • Lucienne Dempouo Djomassi
  • Francisca Monebenimp

Abstract

Introduction: Etudier les facteurs liés à l’observance au traitement antirétroviral chez les patients adultes suivis à l’Unité de Prise en Charge du VIH/SIDA (UPEC) de l’hôpital de District de Dschang. Méthodes: Dans une étude descriptive transversale conduite à l’hôpital de District de Dschang, l'observance a été évaluée sur la base des déclarations des patients et sur la régularité du renouvellement de leurs ordonnances (observance calculée). Résultats: Parmi les 389 patients répondant à nos critères d’inclusion, 356 ont été interrogés. La durée moyenne du suivi était de 27 mois. La moyenne d’âge était égale à 41 ans et le sexe ratio 2,46 en faveur du sexe féminin. Le statut sérologique était découvert pour 60,56% des patients à l’occasion d’un épisode maladif. Le niveau d’observance déclarée était significativement plus élevé que le niveau global de l’observance calculée (80,2% vs 51,5%, p<10-5). Les deux principales barrières à l’observance étaient l’oubli et le travail. Les patients référés dans cette UPEC étaient moins bien observants (p<10-4). L’observance au traitement antirétroviral était d’autant meilleure quand le taux de CD4 en début de traitement était élevé (p= 0,01) et que la durée du traitement était prolongée (p=0,00). Conclusion: La discordance observée entre les résultats des deux méthodes utilisées pour estimer l’observance, tout en soulévant les contraintes liées à l’évaluation de l’observance thérapeutique, souligne l’importance des méthodes biologiques. Les facteurs individuels se sont avérés être les principales raisons de non-observance. Enfin, un accent devrait être mis sur les consultations d’éducation thérapeutique et le suivi psycho-social des patients sous traitement antirétroviral dans cette UPEC.

Pan African Medical Journal 2012; 12:55

Author Biographies

François-Xavier Mbopi-Kéou
Laboratoire National de Santé Hygiène Mobile, Ministère de la Santé Publique, Yaoundé, Cameroun et Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales, Université de Yaoundé I, Yaoundé, Cameroun
Lucienne Dempouo Djomassi
Direction de la Lutte contre la Maladie, Ministère de la Santé Publique, Yaoundé, Cameroun
Francisca Monebenimp
Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé et Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales, Université de Yaoundé I, Yaoundé, Cameroun
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688