PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les tuberculomes intracraniens: à propos de 125 cas

Faycal Moufid, Noureddine Oulali, Nizare El Fatemi, Rachid Gana, Rachid Maaqili, Fouad Bellakhdar

Abstract


Les tuberculomes intracrâniens représentent l’une des localisations les plus graves de la tuberculose, leur incidence varie en fonction du contexte représentant 0,2 % des processus intracrâniens dans les pays occidentaux et 5 à 10% des masses intracrâniennes dans les pays en voie de développement. Nous rapportons une étude rétrospective de 125 cas. L’hypertension intracrânienne (45%) et le déficit neurologique (36%) sont les signes cliniques les plus fréquents. La lésion était localisée dans 60% des cas en sus-tentoriel et dans 40% des cas en sous-tentoriel. L’approche thérapeutique a consisté en un abord direct du tuberculome dans 67 cas (53%), une biopsie stéréotaxique dans 32 cas (25%), le traitement médical en première intention sans confirmation histologique dans 26 cas (20%). Avant 1993 notre service ne disposait pas de cadre de stéréotaxie, notre attitude thérapeutique consistait soit en un abord direct de la lésion dans 70% des cas, soit un traitement antituberculeux en première intention sans confirmation histologique (30%). Cette attitude était corrélée à une mortalité et morbidité non négligeables respectivement 3% et 10%. Après 1993; le taux d’abords direct a chuté a 38 %, avec 47 % de biopsies stéréotaxiques et seulement 13% des patients traités par antibacillaires sans preuve histologique. Ceci s’est accompagné d’une réduction significative de mortalité a 1,4% (p= 0,0003) et de morbidité a 2% (p = 0,0027).

Pan African Medical Journal 2012; 12:56



AJOL African Journals Online