Evaluation par le périotest de la stabilité des implants en titane et en zircone durant la période d’ostéointégration chez un groupe de patients Camerounais

  • Jules Julien Ndjoh
  • Laurence Essama Eno Belinga
  • Sandra Akena
  • Charles Bengondo
Keywords: titane, zircone, ostéointégration

Abstract

English title: Periotest evaluation of the stability of titanium and zirconia implants during the osseointegration period in a group of Cameroonian patients

Introduction : La réhabilitation prothétique depuis la découverte d’implants en titane par Branemark a fait ses preuves. Cependant, après plusieurs années de recul et les nombreux cas d’hypersensibilité observés, d’autres biomatériaux ont été explorés. La zircone, un de ces biomatériaux, est plus esthétique que le titane et semble avoir des propriétés bio-inertes supérieures. La stabilité des implants étant indispensable pour leur succès à long terme, ce travail avait pour objectif principal de comparer la stabilité des implants en titane et en zircone dans un échantillon de la population Camerounaise.

Matériel et méthodes : Essai clinique randomisé en simple aveugle, chez 13 patients présentant une édentation bilatérale intercalaire  postérieure au niveau de la mandibule. L’intervention a consisté à la pose d’un implant dentaire en titane et un implant en zircone sur chaque hémi-arcade. La stabilité des implants a été mesurée à l’aide du périotest à la pose de l’implant, puis 1, 4, 8 et 14 semaines
après la pose.

Résultats : A S1 (première semaine), on observait une diminution de la stabilité des deux types d’implants, les implants en zircone (-4,44 [(-4,70) – (-3,65)]) restant plus stables que les implants en titane (-3,69 [(-4,20) – (-3,01)]) ; p=0,002). A S8 (semaine 8) et S14 (semaine 14), les valeurs de périotest augmentaient avec une supériorité de la zircone sur le titane soit -4,49 [(-5,02) – (-4,13)] et
-5,15 [(-5,43) – (-4,79)] (p=0,001) à S8 et -5,00 [(-5,28) – (-4,32)] et -5,36 [(- 5,93) – (-5,10)] (p=0,001) à S14.

Conclusion : Les implants en zircone seraient plus stables avant la mise en fonction que ceux en titane chez les patients Camerounais.

Mots clés : titane, zircone, ostéointégration. 

Published
2021-03-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2410-8936
print ISSN: 2226-2903