Préparation galénique d’une forme sèche d’un antianémique à base d’une plante médicinale camerounaise: Alchorneacordifolia (EUPHORBIACEAE).

  • EN Nga
  • EM Mpondo
  • SD Dibong
  • A Tchienda
  • G Agbor
  • M Messi
  • S Kaltjob
Keywords: Alchorneacordifolia, forme galénique, anémie, Douala, Cameroun.

Abstract

Les anémies en général et les anémies nutritionnelles ou carentielles continuent à constituer de par leur fréquence, un problème de santé publique dans le monde et en particulier dans les pays en voie de développement.
Au Cameroun l’anémie constitue une préoccupation majeure de santé publique. L’Enquête Nationale sur l’Anémie de l’an 2000 relevait que 53% des femmes enceintes, souffraient d’anémie. Les résultats de l’Enquête Nationale sur l’anémie de 2004 montrent que 45% de femmes âgées de 15 à 49 ans étaient anémiées, dont 33% sous la forme légère et 12% d’anémie modérée. La survenue de l’anémie en cours de grossesse est à l’origine des bébés de petits poids de naissance, des accouchements prématurés, des décès périnataux, foetaux et maternels . Pour combattre efficacement ce fléau, en plus des stratégies mises en place par le Gouvernement camerounais, nous nous sommes donnés l’objectif de faire une préparation galénique d’une forme sèche d’un antianémique à base d’un Euphorbiceae, Alchorneacordifolia.
Alchorneacordifolia est une plante issue de la pharmacopée traditionnelle et couramment utilisée par la communauté dans le traitement de l’anémie, la diarrhée et des affections bactériennes. Les composés  chimiques isolés des feuilles, des racines et l’écorce de la tige contiennent des terpénoides, des hétéroides stéroidiques, des flavonoides (2-3%), des tanins (environ 10%), des saponines, de glucides et des alcaloïdes imidazopyrimidines (alchornéine, alchornidine) et plusieurs alcaloïdes guanidines. Les feuilles contiennent également tout un ensemble d’acides hydroxybenzoiques : l’acide gallique et son ester éthylique, l’acide gentisique, l’acide anthranilique (vitamine L1) et l’acide protocatéchuique, également l’acide ellagique (alizarine jaune). Les feuilles contiennent de la quercétine et du gallate d’éthyle. Des extraits au méthanol ou à l’éthanol de feuilles et de racine à une concentration de 100 µg/ml n’ont révélé aucune activité cytotoxique contre 60 lignées de cellules tumorales issues de 8 organes. Nous avons donc produit une forme sèche d’un antianémique dans des gélules de type 00, efficace, bien toléré et stable, disponible et à moindre coût conformément aux normes de préparation des formulations magistrales, officinales, phytothérapeutiques et homéopathiques.

Mots clés : Alchorneacordifolia; forme galénique; anémie; Douala;
Cameroun.

Published
2013-12-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2410-8936
print ISSN: 2226-2903