Etude comparative de la réponse physiologique de deux variétés de blé dur (Triticum durum Desf.) à l’infection par Blumeria graminis f.sp.tritici agent causal de l’oïdium

  • S Attab
  • L Brinis
Keywords: Blumeria graminis -Blé dur- Sucres solubles - Statut hydrique.

Abstract

Des travaux, en serre semi- contrôlée, ont été réalisés dans le but de présenter un état des différents mécanismes liés à la résistance de deux génotypes de blé dur (Triticum durum Desf.) à l’oïdium (Blumeria graminis f.sp. tritici). Des plants de blé ont été inoculés au stade six feuilles avec un inoculum provenant d’un champ de blé dur. L’interaction blé / Blumeria graminis a été abordée sous une approche biochimique par le biais du dosage des sucres solubles et physiologique en étudiant le statut hydrique de la feuille (turgescence cellulaire et transpiration cuticulaire). Les résultats obtenus montrent que l’infection par Blumeria graminis entraîne une accumulation significative des sucres solubles chez les feuilles infectées de la variété Waha comparativement aux témoins non inoculés. Pour la variété Vitron, une baisse non significative des sucres solubles est enregistrée chez les feuilles infectées par rapport aux témoins. En ce qui concerne le statut hydrique, les deux génotypes semblent réagir à l’infection d’une façon similaire par le maintien d’une turgescence cellulaire (R.W.C) élevée des feuilles infectées surtout pour la variété Vitron où la différence est significative. Pour la perte graduelle en eau ou transpiration cuticulaire (R.W.L), une chute très hautement significative est notée chez les feuilles infectées de Waha par rapport aux témoins. Ces résultats nous laissent penser que la teneur relative en eau et l’accumulation des sucres solubles peuvent être pris en considération comme critères de sélection de génotypes résistants à la maladie.

Mots-clés : Blumeria graminis -Blé dur- Sucres solubles - Statut hydrique.

An experiment was run in green house under semi controlled conditions, to present an overview of the different mechanisms involved in resistance of two durum wheat genotypes (Triticum durum Desf.) to powdery mildew (Blumeria graminis f.sp. tritici). Wheat plants were inoculated at six leaves stage. The wheat/ Blumeria graminis interaction has been approached by biochemical analysis through the determination of soluble sugars and studying physiological water status of the leaf (RWC and RWL). The results show that infection by Blumeria graminis f.sp. tritici causes a significant accumulation of soluble sugars in leaves of the cultivar Waha compared to non inoculated controls. Cultivar Vitron showed a non-significant decrease of soluble sugars in infected leaves compared to controls. As to water status, the two genotypes seem to react to infection in a similar way in maintaining cell turgor (RWC) of leaves infected for Vitron especially where the difference is significant. For the gradual loss of water (RWL), a very high significant decrease was noted in infected leaves for Waha compared to controls. These results suggest that the relative water content and accumulation of soluble sugars may be considered as criteria for selection of genotypes resistant to diseases.

Key words : Blumeria graminis- Durum wheat- Soluble sugars- Water status.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2352-9717
print ISSN: 1111-4924