Biodiversité et gestion des feux de végétation dans la réserve de faune d’Abdoulaye au Togo

  • Atakpama Wouyo
  • Agbetanu Komla Mawussé Wilfried
  • Atara Lébèm Léwa
  • Biaou Séverin
  • Batawila Komlan
  • Akpagana Koffi

Abstract

Cette étude réalisée dans la réserve de faune d’Abdoulaye (RFA) évalue la dynamique des feux de végétation et caractérise la vulnérabilité de la flore au feu de végétation. Les données d’images satellitaires Landsat de 1999 et 2019 ont permis de suivre l’évolution du feu dans la RFA. Des placettes de 1000 m2 et 100 m2 ont été installées respectivement pour l’inventaire phytosociologique des espèces ligneuses et des plantes herbacées. Les espèces préférentielles des zones brûlées ou non brûlées ont été identifiées à travers leurs valeurs indicatrices. La caractérisation écologique est effectuée sur la base des descripteurs. L’analyse de la dynamique du feu de la RFA révèle une diminution de 9,43 % des feux de végétation entre 1999 et 2019. Au total 162 espèces végétales ont été recensées dans la RFA. Ces espèces sont réparties en 53 familles et 125 genres dont 101 espèces ligneuses et 61 herbacées. Les 5 familles les plus représentées sont : les Poaceae (31 %), les Combretaceae (10 %), les Sapotaceae (7 %), les Leguminosae Cesalpinioideae (6 %), les Leguminosae-Mimosoideae (5 %). Un total de 118 espèces réparties en 42 familles et 99 genres ont été recensées. Les espèces préférentielles des zones brûlées sont : Vitellaria paradoxa, Andropogon gayanus, Cochlospermum planchoni, Sarcocephalus latifolius, Bridelia ferruginea, Daniellia oliveri, Heteropogon contortus. Les espèces préférentielles des zones non brûlées sont : Cola gigantea, Anogeissus leiocarpus, Diospyros mespiliformis, Holarrhena floribunda, Voacanga africana. La variabilité de la composition floristique en fonction de la dynamique des feux implique une mise en place des stratégies de gestion pour une conservation efficace de la biodiversité.

 

English title: Biodiversity and management of burn fire within Abdoulaye Wildlife Forest in Togo

This study carried out in the Abdoulaye Wildlife reserve (AWR) assess the dynamics of wildfires and characterize the vulnerability of flora to wildfires. Landsat satellite image data from 1999 and 2019 made it possible to follow the evolution of fire in RFA. Plots of 1000 m2 and 100 m2 were installed respectively for the phytosociological inventory of woody species and herbaceous plants. The preferential species of burned or unburned areas have been identified through their indicator values. Ecological characterization is carried out on the basis of descriptors. The analysis of the fire dynamics in the RFA reveals 9.43% of reduction in vegetation fires (between 1999 and 2019). Globally, 162 plant species have been identified in the RFA. These species are divided into 53 families and 125 genera including 101 woody and 61 herbaceous species. The 5 most represented families are: Poaceae (31%), Combretaceae (10%), Sapotaceae (7%), Leguminosae-Cesalpinioideae (6%), Leguminosae-Mimosoideae (5%). Globally, 118 species belonging to 42 families and 99 genera were identified. The preferred species of the burned areas are: Vitellaria paradoxa, Andropogon gayanus, Cochlospermum planchoni, Sarcocephalus latifolius, Bridelia ferruginea, Daniellia oliveri, Heteropogon contortus. Preferred species from unburned areas are: Cola gigantea, Anogeissus leiocarpus, Diospyros mespiliformis, Holarrhena floribunda, Voacanga africana. The variability of the floristic composition according to fire dynamics implies the implementation of management strategies for the effective conservation of biodiversity.

Published
2022-02-01
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2352-9717
print ISSN: 1111-4924