PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Agronomie Africaine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Effectiveness Of Aluminum-Fosetyl In The Control Of Early Nutfall Of Coconut Tree Due To Phytophthora katsurae (Pythiaceae)

J Pohe, BK Dongo, N N'Goran

Abstract




Early nutfall and bud rot due to Phytophthora katsurae (KO and CHANG) are the most important diseases of the coconut tree observed in recent years at the Assinie plantations of PALMINDUSTRIE Company, Côte d\'Ivoire. Field investigations, conducted in 1983 by this revealed a high rate of nutfall (50-70 %) during the rainy season. The cutting of the coconut stands with rotten buds, as a way to control the spread of Oryctes sp., allowed to assess the number of dead tree over 139 and 89 ha of land for the hybrids and Grand West cultivars, respectively. In addition to those disease control measures proposed by the Company, comparison trials were systematically carried out using 2 fungicides : aluminum phosetyl at 3 dosages (3.2 g, 4.8 g and 6.4 g of active ingredient/tree) and
Ridomil at one dosage (3.125 g of active ingredient/tree). Thes fungicide were injected into the stem of the coconut every 3 months starting from December 1984. After 3 years of trial, the effectiveness of the 3 dosages of Al-Fosetyl over Ridomil in significantly reducing nutfall, even at low rates (3.2 g of active ingredient per tree), was apparent. However, the technique still remains out of reach of most farmers because of lack of technical know-how. It appears therefore, that an improvement of the technique, so as to make it accessible to the farmers, is a necessity
La chute des noix immatures et la pourriture du coeur du cocotier causées par Phytophthora katsurae (KO et CHANG) sont les deux graves affections que connaît la cocoteraie d\'Assinie en Côte d\'Ivoire ces dernières années. D\'après les observations en champs effectuées par la PALMINDUSTRIE en 1983, les chutes de noix ont atteint leur niveau maximal pendant la grande saison des pluies au cours de laquelle les sujets porteurs de grappes atteintes par la maladie ont perdu 50 à 70 % de leurs noix. Les abattages des cocotiers morts, due à la pourriture du coeur, préconisés pour éviter la pullulation d\'Oryctes sp. ont permis d\'évaluer le nombre d\'arbres morts à sur 139 ha pour les hybrides et de 89 ha pour la variété Grands Ouest Africains. En plus des mesures de contrôle d\'urgence proposées par la PALMINDUSTRIE, des essais comparatifs ont été
conduits avec deux fongicides systémiques : le Phoséthyl d\'aluminium ou aliette (à 3.2 g, 4.8 g et 6.4 g de matière active par arbre) et le métalaxyl (Ridomil) à 3.125 g de matière active par arbre, injectés dans le stipe du cocotier tous les 3 mois à partir de décembre 1984. Après trois années d\'expérimentation, le Phoséthyl-Al apparaît comme le fongicide le plus efficace contre ce fléau par comparaison au métalaxyl. Son injection dans le stipe du cocotier, même à faible dose (3.2 g de matière active par arbre), permet de réduire de façon significative les taux de chute des noix. Cependant, cette technique de lutte contre la maladie reste encore difficile à maîtriser par tous les planteurs de cocotier. Par conséquent, elle mérite d\'être améliorée afin de la rendre plus accessible.
Keywords: early nutfall, bud rot, coconut, Phytophthora katsurae, effectiveness of Aluminum-
Fosety chute des noix immatures, pourriture du coeur, cocotier, Phytophthora katsurae,
Phoséthyl d\'Aluminium, réduction des taux de chutes

Agronomie Africaine Vol. 15 (3) 2003: pp. 123-133



http://dx.doi.org/10.4314/aga.v15i3.1633
AJOL African Journals Online