Caractérisation de quelques cultivars de cocotier (Cocos nucifera L.) tolérants à la sèchéresse en Côte d\'Ivoire

  • KJ Konan
  • R Bordieux
  • A Sangare
  • F Mondeil
Keywords: Cocotier, tolérance, sécheresse, paramètres physiologiques et morphologiques, Côte d\'Ivoire.

Abstract



La sécheresse est un phénomène qui limite la production du cocotier en basse Côte d\'Ivoire et son expansion en moyenne Côte d\'Ivoire. L\'étude a porté sur l\'évaluation du niveau de tolérance à la sécheresse de 16 cultivars de cocotiers en vue de leur utilisation comme matériel végétal adapté et avec une bonne productivité. Des paramètres physiologiques et morphologiques ont été étudiés sur 16 cultivars à partir de 3 types de cocotier (Nain, Grand et Hybride). Ces cultivars proviennent de 9 parcelles de la collection internationale de la Station Marc DELORME. Des cultivars comme Grand Panama a maintenu une teneur en eau élevée (96,70 %) dans les organes pendant les périodes sèches, grâce aux réserves contenues dans le stipe. Tandis que le Nain Brun Nouvelle Guinée et son hybride, avec le Grand Rotuma, utilisent les ajustements osmotiques (-10,62 bars et -8,30 bars, respectivement) pour assurer un meilleur état hydrique des feuilles. L\'opportunité d\'introduire les 3 cultivars ci-dessus dans un schéma d\'amélioration génétique est suggérée dans l\'optique de mieux intégrer la tolérance à la sécheresse dans les critères de sélection variétale.
Drought is a phenomenon that limits coconut production in the coastal region of Côte d\'Ivoire, and it is also the main limiting factor of coconut development in the central part of the country. This study was conducted to assess the tolerance level of 16 coconuts cultivars to drought, in order to develop adapted and highly producing vegetative material. Physiological and morphological parameters were studied on 16 coconut cultivars belonging to 3 groups (dwarf, tall and hybrid). The cultivars were collected from 9 experimental plots at the international germplasm of Marc Delorme research station. Cultivars like Panama tall had high levels of water contents over dry spells (96.70 %) by using stored water in the stem, while Madang Brown Dwarf and its hybrid with Rotuma Tall used osmotic adjustments strategies (-10.62 bars and -8.30 bars, respectively) to better maintain a good hydration status. The opportunity of introducing the above 3 cultivars in a breeding program is suggested to better integrate drought tolerance in selection criteria
Keywords: Cocotier, tolérance, sécheresse, paramètres physiologiques et morphologiques, Côte d\'Ivoire.

Agronomie Africaine Vol. 18 (2) 2006: pp. 145-156
Published
2009-02-25
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-2288