PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Agronomie Africaine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Dynamique agraire des agro écosystèmes de bas-fonds au Centre du Bénin

J Oloukoi, VJ Mama

Abstract


La présente étude vise à analyser la dynamique agraire des écosystèmes de bas-fonds dans le centre du Bénin. Les investigations ont été basées sur l’utilisation du système d’information géographique (SIG) et des techniques agronomiques d’évaluation de l’utilisation des terres. Un modèle numérique de terrain (MNT) a été développé pour etudier la morphologie du secteur d’étude. Des photographies aériennes aux
échelles de 1/20000 à 1/5000 ont permis de faire l’analyse spatiale des bas-fonds de Ganpkétin, Gomé et Lema, et de faire ressortir les pressions exercées sur ces agro écosystèmes et la fragilité des unités écologiques du paysage. Dans le but de quantifier l’ampleur de l’occupation et de l’utilisation du sol au niveau des bas-fonds prédéfinis, des paramètres tels que les rapports des classes d’utilisation des terres, le taux d’utilisation des terres, le taux de production réelle et l’indice de jachère ont été utilisés. Il ressort que les 3 bas-fonds sont dominés par des cultures annuelles. Par ailleurs, les paramètres d’utilisation du sol, au niveau des 3 bas-fonds, indiquent que le taux d’utilisation des terres a été partout élevé, avec une moyenne de 89,4 % et une variation de 7 %. L’indice de jachère évalué a été d’environ 0,4 %, indiquant que la pratique de cette technique agraire n’est pas totalement adoptée par tous les producteurs.

Mots clés : Bas-fonds, SIG, agro écosystèmes, taux d’utilisation des terres, indice de jachère.

The paper analyzes the land use dynamics in wetlands and inlands valleys ecosystems in central Benin. Geographic Information System (GIS) tool, coupled with agronomic techniques were used to assess land use. A digital terrain model (DTM) was devised to examine the morphology of the area. Aerial photographs, enlarged from the scale of 1/20000 to 1/5000, were used in the spatial analyses of Ganpkétin, Gomé and Lema inland valleys and in the showcasing of the actual pressures occurring on these agro-ecosystems which are considered as fragile landscapes. In order to quantify the importance of land use and land cover on these inland valleys, indices like the proportions of land use classes, the land use rate, the actual rate of production and the fallow index have been used. Results show that inland valleys were mostly occupied by annual crops. The land use rate calculated was high everywhere, with an average of 89.4 % and a coefficient of variation estimated at 7 %. The fallow index was estimated at an average of 0.4 %, which indicated that the practice of fallow was not generalized and adopted by inland-valleys farmers.

Keywords : Inland valleys, GIS, agro-ecosystems, land use rate, fallow index.




http://dx.doi.org/10.4314/aga.v21i2.49801
AJOL African Journals Online