PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Agronomie Africaine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Determinants Sociodemographiques Des Exploitants Rizicoles Dans La Sous-Prefecture De Yamoussoukro (Côte D’ivoire)

AF Vanga

Abstract


Le riz connaît une importance croissante en Côte d'Ivoire, à l'instar des autres pays d'Afrique Subsaharienne. En vue de lutter contre l'insécurité alimentaire, un programme de relance de la production du riz en Côte d'Ivoire a été initié. Dans la Région des lacs, la riziculture a constitué une alternative à la pauvreté liée à la perte progressive de la majeure partie des vergers de café et de cacao. L'étude, vise à analyser les déterminants sociodémographiques des producteurs de riz dans la Sous-préfecture de Yamoussoukro. Pour la collecte des données, un questionnaire a été administré aux responsables d'exploitation rizicole. En outre, des entretiens ont eu lieu avec les autorités administratives et coutumières, ainsi que les responsables techniques impliqués dans l'activité rizicole de ladite Sous-préfecture. Les investigations ont permis d'obtenir les résultats suivants: d'abord, les exploitants rizicoles de la Sous-préfecture de Yamoussoukro sont pour l'essentiel, des autochtones et des allochtones avec une légère prédominance des premiers cités. Ensuite, la riziculture est pratiquée essentiellement par des hommes mariés. Enfin, cette activité a contribué à améliorer les conditions de vie de la plupart des producteurs de riz de la Sous-préfecture de Yamoussoukro.

Mots clés: Sociodémographie, exploitants rizicoles, Yamoussoukro, Côte d'Ivoire

Like in many countries in sub-Saharan Africa, rice production is experiencing a growing importance in Côte d'Ivoire. Hence, to combat food insecurity, a rice production program has been initiated in Côte d'Ivoire. In the lakes region, rice was an alternative for poverty alleviation linked to the progressive loss of the bulk of the coffee and cocoa orchards. This study aims to analyze the sociodemographic determinants of rice production in Yamoussoukro. For data collection, a questionnaire was administered to rice farmers. In addition, interviews were held with the administrative and traditional authorities, as well as the technicians involved in rice farming activities. Results show that: firstly, rice farmers are, for the most part, indigenous and non-natives, with a slight predominance of the first group. Rice cultivation was practiced mainly by married men. Finally, this activity helped to improve the living conditions of most rice producers in the area.




AJOL African Journals Online