PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Urology

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Cancer du testicule: particularités cliniques et limites thérapeutiques en milieu hospitalier urologique au Sénégal

R Kane, ARH Zakou, B Diao, A Ndiaye, A Thiam, Y Sow, C Ze ondo, B Fall, BA Diagne

Abstract


But: Etudier les particularités cliniques et les limites thérapeutiques de la prise en charge du cancer du testicule au Sénégal.
Patients et méthodes: Cette étude, rétrospective, était menée sur une période de 15 ans de Janvier 1997 à Janvier 2012. Vingt-deux dossiers étaient colligés mais 17 étaient exploitables.
Résultats: l’incidence annuelle moyenne était de 1,13 cas par an. L’âge moyen des patients était de 27 ans
± 9,5. La tranche d’âge la plus concernée était celle de 21 à 40 ans. Les circonstances de découverte étaient dominées par la grosse bourse (10 cas) et en cas de vacuité scrotale, la masse abdominale ou pelvienne (7 cas). L’orchidectomie a été le principal geste thérapeutique .Elle a été réalisée par voie inguinale haute (8 patients) et par voie trans-péritonéale (7 patients). Sur le plan histologique, nous avions noté une prédominance des tumeurs germinales non séminomateuses avec 10 cas de carcinome embryonnaire dont un cas de type infantile. En post opératoire, 7 cas de progression avaient été notés dans le suivi: 3 cas de carcinose péritonéale, 3 cas d’envahissement locorégionale avec des adénopathies rétropéritonéale et 1 cas de métastase pulmonaire. Avec un recul moyen de 6 mois, 9 patients étaient décédés, 4 étaient perdus de vue et les 4 autres étaient vivants.

Conclusion: Le cancer du testicule reste rare au Sénégal et concerne des sujets jeunes. Le diagnostic estencore posé à des stades très évolués avec une lourde mortalité.

 

MOTS CLÉS: Testicule; cancer; carcinome embryonnaire; séminome

 

Objective: To investigate the clinical features and limitations of therapeutic management of testicular cancerin Senegal.

Patients and methods:This is a retrospective study over 15 years period between January 1997 and January2012. Twenty-two cases were collected but only 17 had complete data for analysis.

Results: The average annual incidence was 1.13 cases per year, with a mean age of 27 ± 9.5 years. The most affected age group was between 21 and 40 years.Clinical diagnosis was suspected by the presence of a scrotal swelling in10 cases and by empty scrotumassociated with abdominal or pelvic mass in the remaining 7 cases. Orchiectomy was the main treatmentoption, done either by high inguinal approach in 8 patients or by trans- peritoneal route in other 7 patients.Histologically, a predominance of embryonic non seminomatous germ cell carcinoma was noted in 10cases including infantile type in one case. Seven cases developed disease progression:3 cases of peritonealcarcinmatosis, 3 other cases of locoregional invasion with retroperitoneal lymphadenopathy and one caseof pulmonary metastasis. At a mean follow up of six months, nine patients died, four were lost to followup while the remaining four cases were still alive.

Conclusion: Testicular cancer is a rare tumor in Senegal and usually involves young people. Clinicaldiagnosis is always done at very advanced stage with a very high mortality rate.

KEYWORDS: Testicular cancer;embryonal carcinoma;seminoma

 

Article in French




http://dx.doi.org/10.1016/j.afju.2014.04.003
AJOL African Journals Online