Carcinome rénal à cellules chromophobes : à propos de 16 cas et une revue de la littérature

  • O. Yddoussalah
  • A. Saouli
  • H. Elouazzani
  • T. Karmouni
  • K.E. Khader
  • A. Koutani
  • N. Mahassini
  • A.I.A. Andaloussi
Keywords: Carcinome àcellules, Chromophobes, Néphrectomie, Pronostic, Fuhrman

Abstract

Objectifs : Déterminer les caractéristiques histocliniques,pathologiques,thérapeutiques et pronostiques des carcinomes chromophobes rénaux.
Patients et méthodes: Il s’agitd’une étude rétrospective incluant 16 cas de carcinomes chromophobes parmi 86 cancers rénaux de diagnostiqués au sein du service d’urologie B du CHU de Rabat entre janvier 2011 et août 2017.
Résultats : Il s’agit de 12 femme set 4 hommes. L’âge moyen de découverte est de 57,5 ans. Elles se répartissent en 62,5% àprédominance éosinophile, 37,5% de stumeurs mixtes. Les noyaux sont irréguliers et incisurés. Les stades tumoraux T1 (31,5%) et T2 (56,25%) sont les plus fréquents. La majorité des patients présentent un grade bas de Fuhrman ,43,8% grade 2 et 31,2% grade 3. Un es eulepatiente a eu une récidive locale.Le taux global de survie à 5 ans est de 92%. Un décès lié à la maladie a été rapporté. La néphrectomie est le traitement de référence pour 100% despatients.Le taux moyen de survie globale est à34,4 mois.
Conclusion : Le cancer chromophobe du rein est une entité anatomoclinique particulière, caractérisé par un pronostic favorable grâce à un gradede Fuhrman basetsalimitationaurein.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1110-5704