PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Urology

The AJOL site is currently undergoing a major upgrade, and there will temporarily be some restrictions to the available functionality.
-- Users will not be able to register or log in during this period.
-- Full text (PDF) downloads of Open Access journal articles will be available as always.
-- Full text (PDF) downloads of subscription based journal articles will NOT be available
We apologise for any inconvenience caused. Please check back soon, as we will revert to usual policy as soon as possible.





Carcinome rénal à cellules chromophobes : à propos de 16 cas et une revue de la littérature

O. Yddoussalah, A. Saouli, H. Elouazzani, T. Karmouni, K.E. Khader, A. Koutani, N. Mahassini, A.I.A. Andaloussi

Abstract


Objectifs : Déterminer les caractéristiques histocliniques,pathologiques,thérapeutiques et pronostiques des carcinomes chromophobes rénaux.
Patients et méthodes: Il s’agitd’une étude rétrospective incluant 16 cas de carcinomes chromophobes parmi 86 cancers rénaux de diagnostiqués au sein du service d’urologie B du CHU de Rabat entre janvier 2011 et août 2017.
Résultats : Il s’agit de 12 femme set 4 hommes. L’âge moyen de découverte est de 57,5 ans. Elles se répartissent en 62,5% àprédominance éosinophile, 37,5% de stumeurs mixtes. Les noyaux sont irréguliers et incisurés. Les stades tumoraux T1 (31,5%) et T2 (56,25%) sont les plus fréquents. La majorité des patients présentent un grade bas de Fuhrman ,43,8% grade 2 et 31,2% grade 3. Un es eulepatiente a eu une récidive locale.Le taux global de survie à 5 ans est de 92%. Un décès lié à la maladie a été rapporté. La néphrectomie est le traitement de référence pour 100% despatients.Le taux moyen de survie globale est à34,4 mois.
Conclusion : Le cancer chromophobe du rein est une entité anatomoclinique particulière, caractérisé par un pronostic favorable grâce à un gradede Fuhrman basetsalimitationaurein.




AJOL African Journals Online