PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Effets des aliments contenant les folioles de Moringa oleifera Lam et des aliments commerciaux sur les performances de croissance des lapins (Oryctolagus cuniculus) et la qualité de la viande

M Dahouda, S Adjolohoun, M Senou, M Senou, SS Toleba, M Abou, DS Vidjannagni, M Kpodekon, AKI Youssao

Abstract


La présente étude s’est intéressée à la comparaison des performances (zootechniques et économiques) et à la qualité de la viande des lapins nourris aux aliments à base de folioles de Moringa (Moringa oleifera Lam.) ou aux aliments commerciaux. Au total 144 lapereaux de race locale âgés de 35 à 40 jours dont 79 mâles et 65 femelles, ont été répartis en 6 lots de 24 animaux, à raison de 3 cages de 8 lapereaux par cage. Chaque lot a été nourri à volonté avec l’une des rations suivantes : deux  commerciales (ProvA et ProvB) et trois à bases de folioles de Moringa à 10% (Mor10), 20% (Mor20) et 30% (Mor30) et une ration témoin (Tem). A la fin de l’engraissement, 3 à 5 lapins par lot ont servi à l’évaluation des caractéristiques des carcasses et la qualité de la viande. Après 56 jours d’engraissement, les gains de poids moyens quotidiens (GMQ) des lapins des lots ProvB (19,5 g/j), Tem (20,9 g/j), Mor10 (17,4 g/j) et Mor30 (17,1 g/j) n’étaient pas différents (P>0,05). Toutefois, ces GMQ sont supérieurs (P<0,05) à ceux des animaux nourris au Mor20 (13,6 g) ou au ProvA (12,4
g). Il ressort des calculs économiques  que les coûts alimentaires (Ca) par kg de gain de poids (GP) enregistrés au niveau du lot Tem (515 FCFA/kg GP) et des lots ayant consommé les aliments à base de Moringa (entre 455 et 555 FCFA/kg GP) étaient inférieurs à ceux des lots nourris aux aliments commerciaux (lots ProvA 691 FCFA/kg GP et ProvB 954 FCFA/kg GP). Une influence significative de l’alimentation sur la qualité de la viande ainsi que sur le rendement carcasse a été observée. L’effet du sexe a été significatif (P>0,05) pour les pourcentages de la carcasse et la perte d’eau à la conservation. Ces paramètres ont été plus faibles chez les lapines. Toutefois, l’effet des aliments n’a pas été observé pour les proportions des poumons et les pertes d’eau. Les rendements des carcasses chaudes et froides des lots Tem, ProvB, Mor10 et Mor30 sont identiques et sont significativement plus élevés (P>0,05) que ceux du lot ProvA. Dans tous les lots, le pH ultime de la cuisse est supérieur à celui mesuré au niveau du râble. Ces résultats suggèrent l’utilisation des rations à base de ressources locales (folioles de Moringa) comme solution alternative moins coûteuse aux rations commerciales.

© 2013 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés : Lapins, Moringa oleifera, engraissement, qualité de la viande, calculs économiques.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v7i5.5
AJOL African Journals Online