Effet de deux types d’insecticides sur la mycorhization arbusculaire et le développement de deux variétés de pomme de terre (Solanum tuberosum)

  • B Sarr
  • F Ndiaye
  • TA Diop

Abstract

Cette étude a été menée en serre pour évaluer l’effet de deux types d’insecticides sur la mycorhization et le développement de deux variétés de pomme de terre (Aïda et Atlas). Les insecticides carbofuran et chlorpyriphos-éthyl, respectivement systémiques et contacts, ont été appliqués au sol à différentes stades d’inoculation du champignon Glomus mosseae. Le pourcentage de mycorhization, la biomasse aérienne, le
nombre et le calibre des minitubercules ont été évalués après 60 jours de culture. L’application du carbofuran ou du chlorpyriphos-éthyl 21 jours avant ou après l’inoculation du champignon induit une diminution significative du pourcentage de colonisation mycorhizienne chez toutes les deux variétés. Cependant, cette baisse est plus importante avec les  traitements de l’insecticide de contact après inoculation et de l’insecticide
systémique effectué avant inoculation. Cette tendance s’est répercutée sur la biomasse aérienne et le nombre des minitubercules. Le calibre des minitubercules présente une variabilité de réponse selon la variété de pomme de terre et le type d’insecticide. Ce travail a permis de déterminer le moment compatible de l’inoculation de Glomus mosseae avec  l’application des insecticides au sol chez les variétés Aïda et Atlas de la pomme de terre.

© 2013 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés: Glomus mosseae, carbofuran, chlorpyriphos-éthyl, Aïda, Atlas.

Published
2014-03-25
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631